Des Cheikhs et Imams demandent le retrait du projet de loi sur la violence contre les femmes et les filles

Des centaines de Cheikh de Mahadras, d’Imams, de cadres et de leaders de l’opinion publique, ont envoyé une lettre au président Mohamed Ould Ghazouani,  pour demander le retrait du projet de loi sur la violence contre les femmes et les filles que le gouvernement a transmis  au Parlement, pour adoption .

La lettre déclare: « Si le but de cette loi est de protéger les femmes,  notre Chariaa,(loi islamique) et notre système juridique basé sur elle – par la grâce de Dieu -  protége tout le monde , éxige de lever  l’injustice contre toute   personne opprimée et accorde à chacun tous ses droits, si nous   mettons cette Chariaa en œuvre correctement et serieusement .  »

La lettre souligne  que le projet de loi,encourage   « la désintégration des familles,et ouvrela voie aux stupides, hommes et femmes, l’occasion d altérer la société et la transformer en blocs de combat rivaux.  »
La lettre indique également que le projet de loi comporte « de nombreux articles contraires à la loi et contraires aux coutumes et aux traditions morales de la société ».

La lettre reprend les articles du projet de loi, corrigeant bon nombre d’entre eux ; les considerant en violation des textes islamiques, selon les signataires.

La lettre  est  signée  par plus de deux cents cheikhs de Mahadras  et des imams, en plus de centaines de notables, cadres, médecins, ingénieurs, étudiants, chercheurs, enseignants et autres

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/26558

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire