Scandale: un membre de la CEP aperçu chez le ministre du pétrole

Un lanceur d’alerte a publié ce vendredi soir (3 juillet) la photo de la voiture du député Lemrabott Ould Bennahi, membre de la Commission parlementaire chargée de faire la lumière sur certains dossiers sulfureux de la décennie Aziz, devant le domicile du ministre du Pétrole Mohamed ould Abdelvettah.

Et ce n’est pas la première fois, fait remarquer l’auteur. Ce qui constitute ni plus ni moins qu’une haute trahison, quand on sait que les deux hommes ont des liens tribaux et que les membres de la CEP doivent rester à égale distance de tous les responsables mis en cause dans les dossiers qu’elle traite.

Qui dit que les deux hommes n’ont pas parlé du travail de la commission et de ce qu’elle compte faire à l’avenir? Qui peut garantir que le député n’a pas mis le ministre dans certains secrets? Dans un pays normal, un député qui agit de la sorte doit être poussé à la démission non seulement de la Commission mais de son poste même.
A noter que le ministre du Pétrole a déjà été convoqué plusieurs fois par la CEP pour l’entendre sur plusieurs dossiers: les lignes haute tension attribuées de gré à gré, les marchés pétroliers qu’il cédait à des proches de l’ancien president, les permis de recherche miniers dont il faisait sa chasse gardée, les sociétés qu’il créait en son nom et sous des prête-noms et à qui il attribuait des marchés ou demandait à des sociétés de le faire etc.

Le calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire