Ely Abdellah : Affaire BCM ,l’impunité est la négation de la république

Affaire des devises étrangères disparues à la BCM :  ce que révèle un contrôle sur les méthodes de fraudeLa BCM refait encore parler d’elle. Cette fois, pour un immense trou de caisse. On parle de 2 millions de dollars. Au-delà des sous qui se sont volatilisés, c’est l’opprobre qui plombera encore longtemps la reputation de notre institut d’émission.
En fait, on croyait que les employés de la Banque Centrale, qui sont très bien payés par rapport à tous les autres travailleurs, étaient immunisés contre de telles pratiques frauduleuses.

Mais, à y regarder de près, c’est l’environnement d’impunité qui favorise l’indélicatesse des travailleurs.

Si un simple employé voit des responsables détourner des dizaines de milliards sans être inquiétés le moins du monde, il est normal qu’il soit tenté de mettre la main à la soupe.

L’impunité est la négation de la République. Il faut que tout haut responsable paye pour ses actes pour que nous puissions demander des comptes à une pauvre caissière.

Il ne faut pas qu’on s’en prenne à certains si on laisse les gros poissons compter tranquillement leurs sous, plutôt, nos sous. Salut!

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire