BS Bouleiba : LES GRANDS PEUPLES SE RÉVÈLENT TOUJOURS DEVANT LES GRANDES ÉPREUVES

Photo de profil de Brahim Salem Bouleiba, L’image contient peut-être : une personne ou plus et lunettesDepuis les Amoravides,les empires,les Almamyats ,les émirats beni-hassan a l’État moderne,notre peuple est toujours sorti vainqueur des épreuves endurées.Peut être meurtri mais jamais vaincu.Je ne le dis pas pour flatter l’ego national.
Oui nous sommes même allés, civiliser,construire,instruire, au-delà de nos frontières. Cette épreuve que nous traversons aujourd’hui est différente des autres . Ce n’est pas une cible visible que peuvent détruire les sabres de nos cavaliers,nos archers de leurs flèches,ni nos soldats avec leurs armes et qui combattent à nos frontières et assurent notre sécurité intérieure.
Les seules armes qui peuvent combattre cet ennemi terrible et invisible sont:
-Un front intérieur solide sans lézardes,ni voix discordantes,ce n’est pas le moment
-Une discipline de fer en matière d’hygiène,de confinement et de respect des règles que dictent les autorités
-Les intellectuels,les médias,les réseaux doivent faire très attention à ce qu’ils écrivent ,pour éviter de semer la peur dans une population en butte à ses propres souffrances que l’état essaye d’alléger.
-les égoïsmes et les rancœurs surtout personnalisés doivent être tus et bannis, en cette période, où chacun d’entre nous a déjà perdu un être cher ou perdra à Dieu ne plaise un autre.
C’est l’occasion de rendre hommage à notre classe politique, opposition comme majorité, qui ont fait une noble pause en cette période, pour mener ensemble le seul combat qui vaille en ce moment,celui de faire face au COVID-19. »La patrie leur en sera reconnaissante. »
Affectueusement à toutes et tous mes amis et à l’ensemble des mauritaniens de ce pays dans toute leur diversité. Ce pays auquel je voue un amour indestructible, cheville au corps, depuis toujours.
Je vous rappelle encore cette phrase: »Notre devoir et notre honneur,ce n’est point,de ne point tomber,mais celui de nous relever chaque fois que nous tombons. »

 

Brahim Salem Bouleiba
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire