Amessaga : Appel de detresse lancé par les eleveurs, au nord du pays

Depuis plus d’un mois les vents de sable ,soufflant dans les zones de Ouarane, Azefal et Amessaga au  nord et nord est de la Mauritanie, ont tari toutes les sources d’eau , puits, sondages et citernes- train mineralier ,d’appoint.

La vitesse et force du vent ont entrainé l’entassement de plusieurs langues de dune, le long de la voie ferrée et des routes et pistes. La visbilté est reduite à presque 0 metre. Aussi,   la circulation des trains et vehicules est bloquée depuis plus de deux  semaines.

En cette periode de chaleur, vent de sable et poussiére, les eleveurs qui paturaient au Tagant, Adrar et Tiris  des milliers camelins et caprins , se trouvent face à un dilemne desastreux:

Les puits traditionnels sont assechés, les pompes installées sur les forages « points d’eau »  sont , pour la plupart tombées en panne à cause du sable bloquant leur engrenage d’entrainement, les trains mineraliers de la Snim qui approvisionnaient en citerne- eau les chantiers ferroviaires de Tmemichat et autres , sont à l’arret .

A cet effet et face à cette situation , les  eleveurs ont adressé plusieurs messages de detresse aux autorités ,dont video jointe , en vue de sauver ce qui le pourrait encore de leur cheptel

Image de prévisualisation YouTube

Adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire