Communiqué de presse – Signature de convention entre l’AFD et OXFAM

Communiqué de presse - Signature de convention entre l'AFD et OXFAML’Agence Française de Développement, OXFAM et ODZASAM mobilisées dans la gestion pacifiée des ressources naturelles et la résilience des populations du Hodh El Gharbi

L’Agence Française de Développement et OXFAM France signent une Convention de financement pour un projet d’appui à la gestion pacifiée des ressources naturelles dans la région du Hodh El Gharbi, en Mauritanie, d’un montant total de 1M€.

La Directrice d’Oxfam France, Madame Cécile Duflot, l’Ambassadeur de France, M. Robert Moulié et le Directeur de l’agence AFD de Nouakchott, M. Lionel Yondo, ont signé une convention de financement pour un Projet d’appui à la gestion pacifiée des ressources naturelles et des espaces pastoraux dans la région du Hodh El Gharbi.

Ce projet sera mis en œuvre par les ONG OXFAM et ODZASAM. Il constitue un des trois volets d’action rapide du programme d’appui au Développement Economique local et aux Initiatives Communales dans les wilayas du Hodh El Chargui et du Hodh El Gharbi (DECLIC 2 Hodhs) financé par l’AFD et mis en œuvre par la Direction Générale des Collectivités Territoriales (DGCT) du ministère de l’Intérieur et de Décentralisation.

Le projet vise à renforcer durablement les moyens d’existence et la gestion des ressources naturelles pour la résilience des communautés d’agro-sylvo-pasteurs dans le Hodh el Gharbi.

Il permettra d’appuyer la gestion concertée et pacifiée des ressources naturelles et de réaliser des investissements rapides à Haute Intensité de Main d’Œuvre (HIMO) dans la restauration de terres dégradées, les aménagements pastoraux et la réhabilitation de points d’eau le long de couloirs de transhumance.

Il contribuera également à la transformation et la valorisation des produits forestiers non ligneux dans le cadre d’une association de gestion locale concertée (AGLC).

Ce volet d’action rapide bénéficiera ainsi à plus de 8 870 personnes dont 3 893 femmes. 60% des bénéficiaires ciblés sont des jeunes. Le projet qui démarre dans un contexte marqué par la pandémie du corona virus, contribuera ainsi à atténuer les effets économiques de la pandémie en cohérence avec le plan national multisectoriel de riposte du gouvernement mauritanien.

Cette intervention de l’AFD figure au Programme d’Investissement Prioritaire du G5 Sahel et s’inscrit pleinement dans les axes prioritaires de l’Alliance Sahel.

En cette journée mondiale sur la lutte contre la désertification et la sécheresse, l’AFD réitère, au travers de ce projet, son engagement en faveur de la prévention de la dégradation des terres, de la restauration de terres dégradées et de la gestion durable des ressources naturelles en Mauritanie.

Ces actions sont notamment indispensables à la prévention et à la gestion des conflits dans le Sahel et au renforcement de la cohésion sociale dans les territoires ruraux les plus vulnérables.

A propos de l’AFD Institution financière publique et solidaire, l’AFD est l’acteur central de la politique de développement française. Nous nous engageons sur des projets qui améliorent concrètement le quotidien des populations, dans nos territoires d’Outre-mer ainsi que dans les pays en développement et les pays émergents, en conformité avec les objectifs de développement durable (ODD) et les priorités de l’action extérieure de la France. Présents dans 110 pays via un réseau de 85 agences, nous accompagnons aujourd’hui plus de 3600 projets de développement.

Communiqué de presse 17 juin 2020

Contact presse :

Lou Bachelier-Degras – bachelierdegrasl@afd.fr –

+33(0)1 53 44 34 24 / +33(0)6 26 87 91 46

Source :

CISSE Souley <cisses1@afd.fr>
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire