In memoriam Docteur Ould Mah n’est plus ,,, ( rahimahou Allah )


Plus qu’un professeur d’économie  bien connu dans le milieux universitaires depuis le temps où il faisait figure d’éternel étudiant  dans le quartier saint Michel et des campus de la cité et de Nanterre,  Docteur Mohammad Mahmoud ould Mah était , d »abord une grande figure de la vie politique , culturelle et sportive de la Mauritanie
Son côté baroudeur , voire bagarreur  faisait de lui , avec  un sens inégalé de l’humour  spontané, le héros populaire incontesté des compétitions .
Son engouement légendaire  pour la compétition lui valut dans sa jeunesse d’être le champion imprévu  d ‘une  natation  dans la ville bien mouillée de Saint Louis alors qu’il venait de débarquer de sa   lointaine et sèche ville natale d’ Atar ..
Cette première victoire remportée à l’étranger fût d’autant plus imprévue  qu’ en constatant  le lauréat  utiliser ,   seulement  , les pieds en pédalant, le jury stupéfait lui demander quelle serait la qualité de sa prestation s’il avait fait usage de ses mains ?
En réalité,  Docteur ould Mah , l’un des premiers Mauritaniens qui fut auréolé par cette qualité associée , chez le commun des mortels, à ceux qui ont fait une formation en médecine et ont fait de celle ci  une profession, était un professeur exceptionnel qui  accompagna la faculté de droit et d’économie dès sa création.

De ce fait historique , il  avait  su avec  une captivante éloquence, donné aux premiers étudiants  orientés vers une expérience hasardeuse, le goût de la liberté d’expression.
Malgré le  régime d’exception par essence liberticide , le grand commis de l’État qui occupa presque tous les hauts postes de la finance publique ,  professait dans l’unique amphithéâtre de l’école nationale d’administration, un ton libre et même provocateur .
Il ne tardera pas,  d’ailleurs  à être débarqué , brutalement, de  sa fonction de contrôleur financier de l’État .
A cette époque dans laquelle ; le cours d’économie politique qui lui a été confié menait du tableau économique du Docteur François Quesnay au Capital de Karl Marx , le fougeux libéral Docteur ould Mah n’hésitait pas à narguer des officiers de la police qui se sont inscrits dans la nouvelle faculté de Droit , en leur disant : Me voici en flagrant délit politique avec mes étudiants !
Au fond , il ne pouvait pas depuis toujours , de par sa nature frondeuse, rester indifférent au démon de la politique .
Son parcours politique est , en effet , connu bien avant son éclatante et surprenante victoire en tant que Maire de Noukchott  en 1986 .
Mais depuis  cette  mémorable victoire qui  le plaça davantage , au coeur de la perpétuelle compétition politique déclenchée  par  le processus démocratique de 1991 ,  Docteur ould Mah , Professeur d’économie,  homme politique, homme de culture, figure du sport national  , président du comité  olympique, est devenu , incontestablement, une  grande montagne laquelle, à l’image de l’Olympe des grecs, domine le paysage politico- médiatique de la Mauritanie. ..
Toutes mes condoléances pour sa famille , ses amis, ses étudiants et pour tout le peuple mauritanien.
اللهم ارحمه واغفر و أكرم نزله انا لله وانا اليه راجعون

Abdelkader ould Mohamed
Lire aussi : http://adrar-info.net/?p=63857

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire