Un détenu français en Mauritanie entame une grève de la faim pour protester contre le refus des autorités de le libérer

Le détenu français dans les prisons mauritaniennes, Amigane Walter ERic , a annoncé sa décision « d’entamer une grève de la faim, pour protester contre le refus des autorités mauritaniennes de me libérer ».

Walter Eric  a ajouté, dans une déclaration dont Alakhbar.info a reçu une copie,que, « Malgré la fin de ma peine le 25 mai 2020, je suis toujours détenu arbitrairement à ce jour, sans aucune raison légale, et j’attends que mes droits soient respectés et qu’on me libére. »

Eric  a expliqué dans sa déclaration ,qu’il avait été arrêté en janvier 2009 au Sénégal, à la suite d’un mandat d’arrêt émis contre lui par la Mauritanie, et qu’il avait déménagé en Mauritanie en mai de la même année, avant d’être acquitté en 2011 et de quitter le pays.

Eric a confirmé qu’il avait été arreté de nouveau,  en 2012, et  condamné à 10 ans de prison, ajoutant qu’il a bénéficié d’une réduction présidentielle de sa peine de prison de 5 ans.

Il a été  à nouveau arrêté en 2014 au Sénégal, « sans aucun suivi par les autorités mauritaniennes ».

Il a ensuite passé deux mois en détention, avant d’être remis en liberté.
Walter Eric  est accusé dans un certain nombre des dossiers de drogue les plus célèbres connus dans le  pays au cours de la dernière décennie.

Il  a, encore ,été arrêté au Sénégal en février 2018 et déporté en Mauritanie le 11 août 2019 pour terminer sa peine de prison restante.

Eric  a déclaré qu’il avait une fois de plus, bénéficié d’une reduction de peine  d’un an, à l’occasion de l’Aïd. « Ce qui signifie que j’ai dépassé ma date de libération . Les autres détenus qui ont reçu des reductions de peine ont été libérés ».

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/26062

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire