La Mauritanie post COVID19 : Contribution du Collectif des Cadres Mauritaniens Expatriés.

La crise actuelle du COVID-19 offre une opportunité unique de revoir en profondeur notre politique de développement économique et social.

La phase de l’après-confinement pose l’urgence d’une redéfinition des cadres conceptuels sur lesquels les plans stratégiques de développement sont fondés. Les schémas antérieurs de croissance et d’émergence pourraient ne plus être d’actualité. Sous le scénario des changements, anticipés, maitrisés et gérés, les Mauritaniens ont là une occasion rare d’envisager des mutations propres à placer le pays dans une position avantageuse pour envisager l’avenir avec moins d’incertitudes. L’exercice nécessite l’implication de l’ensemble du peuple, à travers notamment, la représentation nationale.

 

Notre pays va devoir donc s’adapter très rapidement au nouveau contexte avec de nouveaux outils. Cette note s’inscrit dans une perspective d’une relance socio-économique d’une Mauritanie post COVID-19. Elle émane d’une initiative de la diaspora mauritanienne visant à apporter une réponse solidaire, inclusive et concertée contre les conséquences à long et moyen-terme de la pandémie du COVID-19.

Les questions centrales qui doivent guider nos réflexions sur l’après-COVID-19 incluent :

·       Quel type de changement recherchons-nous pour la Mauritanie ?

·       Quelle est notre vision partagée de la Mauritanie de l’après-COVID-19 ?

·       Quels seront les principaux agents du changement que nous recherchons ?

·       Quelles activités prioritaires correspondent aux changements recherchés ?

·       Comment mobiliser les forces vives de la nation pour arriver à une vision de l’avenir largement partagée ?

 

Cette note conclut à l’urgence d’initier des actions significatives dans les domaines suivants :

·       Renforcer la Justice et la bonne gouvernance

·       Réorganiser le système de santé et le rendre performant

·       Adapter le système éducatif aux enjeux actuels

·       Restructurer les secteurs de l’agriculture et de l’élevage

·       Axer le développement économique sur les ressources internes

·       Développer la solidarité nationale en réduisant les inégalités et en favorisant l’inclusion sociale

 

L’apport de la diaspora mauritanienne pourrait être décisif pour le lancement d’activités de Volontariat Solidaire pour le Développement à travers :

(ii) des missions d’enseignement des membres qualifiés de la diaspora dans les universités et écoles du pays

(iii) des missions médicales multidisciplinaires des membres de la diaspora

(iv) la mise en place d’une Cellule de Mobilisation de la Diaspora.

 

Fait à Nouakchott, le 2 juin 2020

 

La cellule communication du CCME

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire