Algérie : Projet d’amendement à la constitution et probable envoie de forces militaires algériennes au sahara

 L’avant-projet de révision de la constitution algérienne, daté du 7 mai courant , inclue  un texte clair et explicite disant: « Le président de la République algérienne peut envoyer des unités de l’armée à l’étranger après le vote du parlement à la majorité des deux tiers ».

 

Selon une analyse récente, « cette procédure permet le transfert de forces ,sur le territoire d’un membre de l’Union africaine. Ce qui permettra  de rétablir l’accord militaire entre le Polisario et l’Algérie et lui donner une autre dimension.

cette analyse semble etre confirmée par la coincidence de l’ amendement constitutionnel ,avec  la nomination du major général algérien Mohamed Bouzit à la tête de la « l’Agence de documentation et de sécurité extérieure ».

Ce géneral connu, en lien avec  le  plan  « Jehenem » qui stipule  l’ouverture d’une base militaire à Bir Lahlou,aprés que le Front Polisario l’ait  decreté comme sa capitale politique  .

Le plan en question, prévoit donc, une présence légale ,d’au moins une base militaire basée à l’est du mur  , qui soutiendrait les structures souveraines du Polisario, face à toute future menace marocaine.

Plus tôt, le Premier ministre marocain othmani, ainsi que les autres partis de son pays, avait exigé, lors d’une réunion dans la ville d’El-Ayoun,une intervention militaire appropriée à l’est du mur marocain .

A suivre..

Source : https://www.anbaa.info/?p=57077

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire