La commission d’enquête parlementaire convoque de nouveau le MSG à la Présidence O. Bechir

La commission d'enquête parlementaire convoque de nouveau le MSG à la Présidence O. BechirAgence Alwiam d’information – La commission d’enquête parlementaire presse le pas dans ses investigations relatives à l’audition des hommes du sérail au cours de la dernière décennie.

Après avoir entendu récemment le président du patronat mauritanien Zeine Abidine Ould Cheikh Ahmed, ladite commission a écouté ce jeudi 21 mai courant, pour la seconde fois consécutive, un haut responsable en service au palais présidentiel, indiquent des sources généralement bien informées.

Il s’agit de l’actuel ministre secrétaire général de la Présidence de la République et ancien Premier ministre de l’ex pouvoir voué aux hégémonies de l’ancien président Ould Abdel Aziz, en l’occurrence Mohamed Salem Ould Béchir.

La commission d’enquête parlementaire dont le mandat s’achève dans un mois environ, a quasiment entendu tous les ministres, hommes d’affaires et hauts responsables trempés dans des dossiers de corruption, des scandales retentissants et des détournements de fonds publics entre 2009 et 2019.

Seul l’ex homme fort de Nouakchott Ould Abdel Aziz n’a pas encore été auditionné jusqu’à présent.

Ce qui conduit des blogueurs et des internautes à penser que son heure a réellement sonné et qu’il reste à présent le seul dans le viseur avant que la commission ne commence à rédiger son rapport accablant de l’ex régime en perspective de sa soumission aux députés pour décider de la suite à donner à cette affaire pleine de suspens et inédite dans l’histoire des poursuites d’anciens Chefs d’Etat pour malversations et vols de biens mal acquis en Mauritanie.

La commission avait convoqué au cours de la première semaine de mars dernier, le MSG à la présidence Ould Bechir ainsi que le ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Mines Mohamed Ould Abdel Vettah et l’ex ministre et maire de Rosso, Bamba Ould Dermane, rappelle-t-on.

https://alwiam.info/ar/10751

via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire