RFD : Hommage à Ely Ould Allaf

« Ô toi, âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée, entre donc parmi Mes serviteurs, et entre dans Mon Paradis » Saint Coran, Al Fajr (27 – 30).

Nous avons appris, avec affliction, le décès d’Ely Ould Allaf, survenu aujourd’hui à Nouakchott.

Appartenant à la glorieuse génération des Pères-fondateurs de la nation mauritanienne, le défunt a servi son pays dans les différentes hautes fonctions qu’il a occupées, en toute humilité, avec une grande compétence et une honnêteté sans faille. Refusant toute compromission avec les régimes d’exception et voulant continuer à servir, autrement, son pays, après le coup d’Etat de 1978, il s’est reconverti dans la promotion des droits de l’Homme et la défense des causes justes, à travers ses riches et multiples contributions aux actions menées dans le cadre de la société civile. Son envergure, sa probité et son indépendance lui valurent d’être considérée, à l’unanimité, comme un grand démocrate et une personnalité nationale de premier ordre.

La disparition d’Ely Ould Allaf, notre cher frère et compagnon de lutte pour une Mauritanie juste, démocratique et prospère, constitue une immense perte pour la patrie toute entière.

En cette douloureuse circonstance, le Président Ahmed Ould Daddah et l’ensemble des militants du RFD présentent leurs condoléances les plus attristées à la famille du défunt, à ses amis et à tous les mauritaniens épris de liberté et de justice.

Puisse Allah, le Tout-Puissant, l’accepter en Son saint paradis, Amine. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

Nouakchott, le 27 Ramadan 1441 – 20 mai 2020

RFD

via le Calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire