L’Algérie annonce une menace plus grave que le Corona, envahissant le pays

Les autorités algériennes sont revenues aujourd’hui, dimanche, pour mettre en garde contre une grave épidémie du dangereux « moustique du tigre » qui pourrait envahir de nombreuses wilayas du pays.
Dans un communiqué, le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière a déclaré: « Une grande vague de moustiques dangereux peut envahir plusieurs régions , comme El Taref, Annaba, Skikda, Jijel, Boumerdes, Bejaia, Alger, Blida, Tizi Ouzou et Tipaza, dans les prochains jours. »

Le ministère a activé le système d’alerte et de surveillance dans ces wilayas et dans d’autres régions que ce moustique peut envahir.

Le journal algérien « Al-Chorouk » a cité le chef du département d’épidémiologie et de prévention de l’hôpital Bouhjar dans le wilayat d’El Taref, Sabri Jaroud, confirmant que le ministère de la Santé a envoyé des instructions aux hôpitaux  les obligeant  à prendre les précautions nécessaires, étant donné que les maladies transmises par le moustique tigre, n’ont  aucun médicament ni traitement,.

De plus, il existe peu de moyens de l’empêcher, et les protections qu’offre ces moyens  sont  relatives et partielles.
Et il a été appelé le moustique  tigre parce qu’il porte  une bande blanche et noire sur ses flancs , et il est très petit par rapport aux moustiques réguliers. Il se propage entre mai et novembre, et il se distingue par sa propagation pendant la journée, en particulier entre l’aube et le coucher du soleil.
En ce qui concerne les maladies causées par les moustiques tigres, elles entraînent 3 types de fièvre, à savoir la dengue, le zika et le chikungunya, et ces symptômes sont similaires.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=56951

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire