DG de la SNDE : Il importe de savoir que la SNDE n’est responsable que de la gestion des réseaux d’eau dans les milieux urbains..(video)

Lors d’une émission diffusée hier, par la television Al Mouritniya, le directeur géneral de la societé nationale des eaux (SNDE), Mohamed Lemine Ould El Benya a tenu à eclairer les spéctateurs et citoyens mauritaniens sur la mission de la SNDE et sur les éfforts qu’elle entreprend pour approvisionner en eau toutes les ocalités urbaines du pays.

Ould El Benaya a rappelé d’emblée, qu’il regrette, qu’aprés   plus 60 ans d’indépendance , certains citoyens mauritaniens continuent de manquer d’eau potable ,à leur portée, indiquant que les justicatifs avancés aux citoyens ,par les  gouvernements qui se sont succedés,  se tassent sous le  motif  : « Tarakoumatt » ou accumaltion de problémes ,tout au long des années.

Pour en finir avec cette « excuse répétitive   » , le DG de la SNDE , a signalé que les génerations futures auront la chance de disposer désormais , en tout lieu ,dans le  pays, de réseaux  d’eau modernes et disponibles.

Dans ce cadre,  Ould El Benya a passé en revue, la stratégie et  les programmes lancés par la SNDE et mis en oeuvre, dans les differentes Wilayas du pays . Il a énumeré les réalisations déja acquises et celles en cours d’achevement.

En réponse à une  questions de la journaliste,  relative à la repartition des ressources hydrauliques  dans le pays et leur gestion, Ould El Benya a précisé que la societé des eaux SNDE, n’est pas responsable des recherches ou forages de l’eau .Ellle n’est responsable que de la gestion des réseaux d’eau dans les milieux urbains et non dans le milieu rural.

A ce titre,le Directeur géneral  a cité , entre autres exemples , la situation de Maaghtaa Lehjar dans la Wilaya du Brakna et  de Adel Begrou dans la Wilaya du Hodh Echarghi.

Le directeur géneral a expliqué qu’au niveau de Adel Begrou ,par exemple,   la pose des conduiten l’installation  et la mise en service du réseau ,est en cours de réalisation. En attendant sa finition, la ville est alimentée en eau, deux jours,( samedi et mardi ) par semaine , à raison 2660 metres cubes d’eau potable , alors qu’auparavent ,(plus de 60 ans)  les habitants ne s’alimentaient qu’ au travers  de puisage, à partir de deux puits traditionnels.

Image de prévisualisation YouTube

Synthése : Redaction adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire