La fille du sénateur de Oualata : Félicitations à tous les opprimés victimes du tyran, l’ancien président , Mr.ARR ( phacochére )

هنيئا لكل المظلومين الذين طالهم ظلم الطاغية الرئيس السابق (عرررر)Le pôle enquêteur a décidé de ne plus donner suite au  dossier( préfabriqué par Ould Abdel Aziz)  , à la demande du procureur de Nouakchott Ouest . Selon cette décision, le suivi du dossier(qui incriminaient des senateurs journalistes et autres)  a été définitivement fermé, sur la base d’une lettre du ministère public, pour retirer les accusations contenues dans le dossier, en raison du manque de preuves suffisantes ,contre ceux inclus dans le dossier. »

«Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité. Quelle bonne exhortation qu’Allah vous fait ! Allah est, en vérité, Celui qui entend et qui voit tout. » (Coran).

…La responsabilité d’appliquer l’état de droit avec justice et égalité entre toutes les sectes et  races avec les  différences de  leur statut social, politique, tribal et intellectuel et en termes de richesse et d’argent incombe à l’État. Mais où etait il donc cet Etat  ?

N’avait-il pas été clair que  ces charges contre les citoyens étaient fabriquées dès le début? N’était-il pas clair que l’ancien président avait subjugué l’institution du droit et l’avait fait comme une pâte d’argile dans ses mains pour se faire  plaisir à chaque fois que sa conscience trompeuse le lui dicte ?

N’était-il pas clair qu’une magistrature  soumise aux ordres supérieurs en vigueur et au favoritisme ne peut satisfaire  les fondements de la justice et donc  personne ne doit   faire confiance, en elle,  du tout !! L’État de droit ne devrait-il faire de la justice sa  base essentielle ?

Comment un citoyen peut-il faire confiance au tuteur, tant qu’il ne peut pas obtenir justice !! Comment un citoyen peut-il faire confiance à un pays dont les droits ont été perdus et non protégés !!
Comment dormir en toute tranquillité d’esprit, quand on a peur qu’un jour nous ne nous retrouverons pas accusés d’une sale diffamation , par un puissant et injuste fonctionnaire qui n’a pas aimé nos paroles ou nos réactions !!
L’état de droit qui dispose d’une  souveraineté absolue ne doit pas permettre à un tyran  injuste d’y vivre en toute liberté et ne doit pas etre  habité par des tyrans !!
Si l’État ne suit pas son véritable cours de réforme afin de sauver ce qui peut être sauvé après la décennie de destruction, de dévastation et de corruption systématique, à commencer par l’indépendance de la justice, sa transparence et la séparation des pouvoirs exécutif et législatif, ne parlez pas  d’un État de droit juste !!
Félicitations à mon honorable et honnête père, le digne , l’adorateur, le pieux. Que Dieu prolonge sa vie, le préserve et le protége  , le distingué sénateur de Oualata , Moulaye Echriv  Ould  Moulay Idris Ould Sidi Mohamed Moulay Ali, et félicitations à tous les opprimés qui ont été touchés par l’oppression de l’ancien tyran (Arrar).
L’innocence des accusations fabriquées est acquise d’avance, mais , il reste que les  aux auteurs qui ont participé  à la fabrication de ces accusations et y ont contribué,  doivent être punis , en raison du préjudice qu’ils ont causé à des innocents. Une  peine sévère qui servira  de  leçon.
Et que ceux qui ont été publiquement insultés,reçoivent des  excuses publiques  et soient  indemnisés pour les pertes  matérielles  et les  préjudices et  dommages physiques et psychologiques dont ils ont été victimes .
Et dis: « La Vérité (l’Islam) est venue et l’Erreur a disparu. Car l’Erreur est destinée à disparaître. » (Coran)
Source : www.rimweekly.com/2020/05/13/

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire