La communication entre « Ould Baya et Ghannouchi » marque le début d’un mouvement d’activation des institutions maghrébines

Le député Cheikh Ould Baya, président de l’Assemblée nationale mauritanienne (parlement), et M. Rachid Ghannouchi, président du Parlement tunisien, ont convenu de l’importance d’activer les institutions maghrébines « au service des peuples de la région ».

Les deux parties ont souligné, lors d’un appel téléphonique, reçu par Ould Baya de Ghannouchi, lundi, la nécessité d’approfondir la coopération entre elles, évoquant « ce qui rapproche les peuples du Maghreb comme liens d’unité, d’amour et de fraternité pour faire face à des défis communs ».

Ould Baya  et Ghannouchi ont discuté, lors de l’appel, des « conditions économiques et sanitaires sous la pandémie de Corona au niveau des deux pays frères ».

De son côté, le Mouvement tunisien de la Renaissance (Nahda)  a déclaré, dans un communiqué, que « Ghannouchi a eu des entretiens avec les présidents des parlements du Maghreb (Libye, Maroc, Algérie et Mauritanie) et a échangé des félicitations avec eux à l’occasion du Ramadan ».

Le communiqué a ajouté que « des moyens d’approfondir la coopération entre les institutions maghrébines au service des peuples de la région, dont le Conseil  Choura (affilié à l’Union du Maghreb arabe), qui devait avoir lieu au début du mois d’avril dernier en Tunisie,. Corona a empêché cela. »

Source : https://www.anbaa.info/?p=56732

Traduit par adrar.info

 

Community
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire