Atar : Vente d’aliments de bétail à des prix subventionnés

BILD0003Le conseiller du wali de l’Adrar chargé des affaires politiques et sociales, Cheikh Ould Bilal a supervisé, lundi au niveau de la commune d’Aïn Ehel Taya (moughataa d’Ata), le démarrage de l’opération de vente d’aliments de bétail aux éleveurs de la wilaya, à des prix subventionnés, dans le cadre du programme pastoral pour l’année en cours.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le conseiller a expliqué que l’objectif principal de cette opération est de répondre aux besoins des éleveurs afin de surmonter la situation difficile à laquelle ils sont confrontés en raison du déficit pluviométrique et des effets du Covid-19, notant que les prix de ces aliments varient entre 3100 et 3 800 anciens ouguiyas, le sac.

De son côté, le conseiller du commissaire à la sécurité alimentaire, M. Sid’Elemine Ould Kabadi, a expliqué que le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a la ferme volonté de mettre en œuvre tous les programmes spéciaux qui ont été élaborés au profit des couches les plus vulnérables de la société. Il a par la suite précisé que la wilaya de l’Adrar bénéficie d’une quantité de 2 700 tonnes d’aliments de bétail, dont 1700 tonnes de blé, indiquant que cette quantité sera affichée au niveau de 11 points de vente que compte la wilaya.

Pour sa part, le maire d’Aïn Ehel Taya, M. Mohamed Ould Cheinoune, a salué ce geste généreux, exprimant la reconnaissance des éleveurs de l’Adrar, en général, et de sa commune, en particulier, au président de la République pour ses efforts pour soutenir les éleveurs qui jouent un rôle important dans le développement local.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire