Pour la première fois … l’appel à la prière du muezzin se fait entendre au Canada

Les autorités canadiennes ont autorisé la première fois pendant le Ramadan à diffuser l’appel à la prière des mosquées, à certaines heures à travers des hauts parleurs.

Le correspondant d’Anatolie a expliqué que les municipalités des villes de Toronto, Edmonton, Ottawa et Hamilton ont autorisé les mosquées, depuis le début du Ramadan et tout au long du mois sacré, à diffuser Azan al-Dhahr (apres midi ), Asr (soir ) et Maghrib (crepuscule) via des haut-parleurs, après avoir reçu des demandes lancées par des communautés musulmanes à cet égard.

« Aujourd’hui est un jour historique pour la communauté musulmane du Canada. Pour la première fois, l’appel à la prière est diffusé  de manière à ce que les voisins des mosquées puissent l’entendre », a déclaré Mr Tora, le Khatib et l’imam de la mosquée Moutine  à Hamilton.

Il a ajouté: « Nous avons obtenu l’autorisation  pour diffuser l’appel à la prière tout au long du mois de Ramadan, mais nous nous efforçerons de continuer ainsi après le Ramadan. »

Tora a expliqué que les responsables des mosquées dans d’autres villes peuvent obtenir une autorisation  s’ils font des demandes similaires aux municipalités concernées.
Il est à noter que la ville de Minneapolis, située dans l’État du Minnesota, a également été témoin de l’appel à la prière, par haut-parleurs, pour la première fois de son histoire, coïncidant avec l’avènement du mois de Ramadan.

Selon les médias américains, l’accord a été conclu entre les autorités locales et les associations  islamiques de la ville de faire  l’appel à la prière, à travers des haut-parleurs dans le  quartier de Cedar River Side.

Les memes sources  ont  ajouté que le lancement de l’appel à la prière par des haut-parleurs, se poursuivra à la mosquée Dar Al-Hijrah ,dans le quartier de Cedar River Side ,pendant les cinq prières quotidiennes tout au long du mois de Ramadan.

Par la décision d’autoriser  l’appel à la prière, les autorités visent à remonter le moral des musulmans, à la lumière des lois d’isolement social dues à la pandémie de Corona dont  l’interdiction des activités collectives, telles que les prières iftar, suhoor et Tarawih.

Actualités – Anatolia Agency

Source : https://www.anbaa.info/?p=56712
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire