Devant le palais présidentiel, la police disperse la manifestation des parents des citoyens bloqués aux frontiéres

Aujourd’hui, lundi, la police a dispersé les manifestations ,devant le palais présidentiel,  organisées par les familles des personnes bloquées à la frontière .

Les policiers ont signifié  aux manifestants que leur manifestation devait cesser immédiatement, soulignant qu’aucun rassemblement ne devait être organisé , pendant cette période.

Les manifestants exigent que leurs parents  bloqués aux frontiéres soient autorisés à entrer dans le pays, appelant le président Mohamed Ould Al-Ghazwani à intervenir personnellement pour débloquer la situation .
Les manifestants soulevaient  des slogans : « Ouvrez les frontières, notre peuple souffre. » « Il est du devoir de l’Etat de mettre les citoyens bloqués aux frontières,  en quarantaine sur le sol de leur patrie. »

Depuis plus d’un mois, des dizaines de citoyens mauritaniens attendent à la frontière sénégalaise, au sud ,  en plus de dizaines également à Dakhla ,  au nord , d’être autorisés à entrer dans le pays .

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/25093

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire