L’Intersyndicale des travailleurs de Mauritanie demande la création d’un fond permanent dédié aux catastrophes, la hausse des salaires et l’octroi de deux mois supplémentaires pour atténuer les effets du Covid-19.

L’Intersyndicale des Travailleurs de Mauritanie a appelé le gouvernement mauritanien à prendre en compte le nouveau Coronavirus et à préparer l’avenir, notamment par la création d’un fond permanent dédié aux catastrophes.

L’intersyndicale exhorte également le gouvernement à se préoccuper d’urgence des travailleurs, en révisant leurs salaires et indemnités à la hausse sans retard, en leur octroyant deux mois supplémentaires pour atténuer les effets du Covid-19 sur les conditions de vie des travailleurs.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, à l’occasion de la fête du 1er mai, la présidente de l’Intersyndicale des Travailleurs de Mauritanie, qui comprend 29 centrales syndicales, Mme Khadijetou Diallo, a affirmé, vendredi, qu’elle prévoit l’annonce toute prochaine d’une série de mesures visant à sauver les travailleurs du secteur informel dont la productivité s’est arrêtée depuis un certain temps, du fait du Covid-19, d’autant que ces travailleurs constituent la frange des travailleurs la plus touchée par les mesures de protection prises pour lutter contre le Coronavirus.

Elle a ajouté qu’en réponse aux circonstances actuelles, les activités festives en commémoration du 1er mai se limiteront cette année à la sensibilisation sur l’étendue des dangers qui nous guettent, afin d’éviter les rassemblements et autres pratiques qui ne sont en adéquation avec les mesures préventives prises par le gouvernement en réponse à l’appel de la patrie. Mme Khadijetou Diallo a appelé les travailleurs à resserrer les rangs, à s’armer de foi et d’amour de la patrie, dans la mesure où la patrie a besoin de nous tous en ces circonstances particulières.

La présidente de l’Intersyndicale a souligné que son intersyndicale a remis au ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’administration une plate-forme revendicative qui s’articule autour de quatre axes principaux relatifs aux salaires, à la législation du travail et à la convention collective, au cadre juridique des fonctionnaires et agents de l’État et à leurs conditions de travail, et enfin à la protection sociale et à l’emploi.

Mme Khadijetout Diallo a salué les mesures anticipées prises par les plus hautes autorités du pays pour lutter contre la propagation du Covid 19, qui ont permis, Dieu merci, d’atténuer les effets de la pandémie, appelant à un traitement urgent des répercussions de cette pandémie sur les citoyens en général et les travailleurs en particulier.

L’Intersyndicale a également publié une déclaration à cette occasion, lue par M. Mohamed Abdallahi Ould Beyne, responsable de la coordination et de l’information au sein de l’Intersyndicale.

Il a évoqué la réponse immédiate de l’intersyndicale à l’appel de la nation en définissant sa position sur la situation et en établissant un plan d’action compatible avec les divers impacts sanitaires, sociaux et économiques de la pandémie et en fournissant 1.404 paniers alimentaires aux familles des travailleurs les plus vulnérables et des produits d’hygiène corporelle, ainsi qu’une campagne de sensibilisation d’une durée de deux semaines.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire