Les ressortissants mauritaniens bloqués en Tunisie réitèrent leur appel au chef de l’Etat

Les nombreux  ressortissants mauritaniens bloqués en Tunisie à cause de la pandémie du  COVID 19 continuent à réclamer leur rapatriement en Mauritanie. Ils ont réitéré leur demande avec l’arrivée du mois du Ramadan ; ils  voudraient tous le passer près des leurs. Ce mois béni est connu pour le coût de ses dépenses alors que  tous ont presque vidé leurs provisions, depuis bien longtemps. Même si le ministère des affaires étrangères a annoncé que le gouvernement va prendre en charge ses ressortissants bloqués à l’étranger, pour cause du COVID19, les proches des personnes concernées redoutent un simple effet d’annonce.

En réitérant leur appel au président de la République pour leur rapatriement au pays, les ressortissants avancent qu’ils ont presque tous connu un confinement et qu’ils seraient  disposés même à le refaire, s’il le faut auprès des leurs, une fois rentrés au pays.

Ils félicitent le gouvernement mauritanien pour les efforts déployés afin  d’endiguer la pandémie  et qui ont produit des résultats satisfaisants, même s’il faut encore rester prudent. Un seul positif a été enregistré dans le pays, il y a quelques jours. Une raison de plus, selon les proches des personnes bloquées en Tunisie pour les ramener au pays. « Rentré au pays est un droit que nous réclamons pour nos proches, même si, nous le reconnaissons, le contexte demeure encore  particulier », selon eux.

Enfin, toujours selon des proches des personnes bloquées, le gouvernement Tunisien  serait  disposé à fournir  à ces mauritaniens  un avion spécial pour leur rapatriement.

le calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire