Couvre-feu : les méthodes de la police fâchent des députés qui se plaignent de mauvais traitements

Couvre-feu : les méthodes de la police fâchent des députés qui se plaignent de mauvais traitementsMourassiloun – Des députés de l’Union Pour la République (UPR) au pouvoir ont fait part le lundi 27 avril courant au cours d’une réunion tenue au siège de l’Assemblée nationale, de leur mécontentement quant aux tracasseries subies de la part des forces de sécurité pendant les heures du couvre-feu nocturne, a révélé une source privée.

Les parlementaires évoquent des immobilisations répétées de leurs véhicules à leur sortie et leur information qu’ils ne sont pas exceptés de consignes relatives au couvre-feu.

Il est censé que notre déplacement pendant les heures du couvre-feu nocturne est dicté par la nécessité d’exercer notre devoir, ont-ils dit, ajoute la source précitée.

La réunion organisée par les députés de l’UPR a abordé, selon la même source, comme sujet discuté en marge de leurs retrouvailles, la question de la commission d’enquête parlementaire.

Certains députés ont mis en exergue à ce propos la nécessité de laisser la commission mener en toute liberté son travail et d’éviter d’exercer sur elle des pressions.

Par Mourassiloun,
Traduit de l’Arabe par Cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire