Covid-19 : le ministère de la Santé s’oppose à l’OMS sur le recrutement de médecins généralistes mauritaniens

Covid-19 : le ministère de la Santé s'oppose à l’OMS sur le recrutement de médecins généralistes mauritaniensAqlame - Le ministère mauritanien de la Santé a suspendu les contrats de travail que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comptait signer avec des dizaines de médecins généralistes mauritaniens, non affiliés à la fonction publique, dans le cadre d’un programme financé par l’organisation, visant à doter toutes les villes intérieures du pays de spécialistes formés sur l’interaction avec la contamination au Coronavirus.

L’une des victimes de cette suspension de contrats estime qu’ils sont au nombre de 57 médecins généralistes dont des médecins en sixième et septième année de la faculté de médecine et autres, ayant postulé aux postes demandés par l’OMS dans sa lutte contre la pandémie du Covid-19 en Mauritanie.

Un accord a été convenu entre les responsables de dizaines de dossiers sélectionnés formés à Nouakchott et l’organisation sur les salaires et les conditions et la nature du travail, avec notamment l’affectation de chaque médecin dans une moughataa où il sera chargé exclusivement du suivi des cas de contamination au Coronavirus, a-t-elle dit.

Invités par l’OMS à se préparer pour le voyage, les médecins formés ont été surpris par un message provenant de l’organisation, selon lequel, le ministère de la Santé s’est opposé au projet, sauf si le choix des spécialistes et la détermination de leur salaire lui reviennent, chargeant la faculté de médecine de superviser le sujet.

Cette dernière a indiqué, selon la même source, qu’elle procèdera à un nouveau recrutement et qu’elle révisera de nouveau les alaires, indique-t-on.

Par Aqlame,
Traduit de l’Arabe par Cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire