Nouvelle démarche parlementaire pour légaliser le processus « d’humiliation politique de l’ancien président » (privé)

Un certain nombre de députés proches du président de la République, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwany, ont décidé d’entreprendre des démarches  au sein du Parlement, en vue de promulguer de nouvelles lois particuliéres  qui permettent  de   traduire l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz devant la commission d’enquête parlementaire

Cette commission parlementaire est formée par la majorité de ceux qui soutenaient  l’homme précédemment et qui dénoncent aujourd’hui  les violations financières et administratives ,pendant sa période de règne, comme les dénonçaient auparavent, ses opposants.

Les amendements, qui doivent être présentés au Parlement , au début de la semaine prochaine, visent à modifier le reglement  interieur  de l’Assemblée nationale et stipulent la possibilité de recourir à la force publique pour amener les témoins à se présenter devant la commission parlementaire

Une procédure qui ouvre la voie à l’envoi d’une force de la police ou de la gendarmerie, pour amener l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz devant la commission, dans le cadre des efforts visant à l’humilier pour le détruire politiquement.

En fait, une répetition d’ un scénario précédent que Ould Abdel Aziz avait utilisé à l’endroit de  certains symboles  de la commission et des membres de la famille de l’ancien président Sidi Ould Cheikh Abdallahi.
Scénario qui a été largement critiqué, à l’époque,  par les partis d’opposition et les leaders  de la classe politique et juridique en Mauritanie.

Certains députés suggèrent également la possibilité de réduire les pouvoirs du président de l’Assemblée nationale, Cheikh Ould Baya, en raison du différend qui l’oppose à  certains membres de la commission parlementaire  sur le mécanisme de conduite des travaux au sein du Parlement. Le tout sur fond  de considérations  régionales, au sein du camp majoritaire  soutenant le  président Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwany, après sept mois de sa prise  des rênes du pouvoir.

 

Source : http://zahraa.mr/node/23621

Traduit par adrar info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire