Afrique.La Mauritanie, championne de la lutte contre le Covid-19 ?

Afrique.La Mauritanie, championne de la lutte contre le Covid-19 ? Courrier International – Peu touché par la pandémie, le pays n’a pas recensé de décès et a déclaré le 22 avril qu’il ne comptait plus aucun cas de Covid-19. Des résultats obtenus notamment grâce à une réponse très rapide de l’État.

C’est un “ouf de soulagement”, se félicite Le Calame. Par un communiqué sobre le 22 avril, “le ministère de la Santé a annoncé que le pays ne compte plus de cas positif suivi du Covid-19 : les dernières analyses l’ont attesté le 18 avril.”

Alors que la quasi-totalité des pays africains déplorent désormais des cas de Covid-19, la Mauritanie est le premier État du continent à déclarer la maladie vaincue.

“Nombre de responsables ont exprimé leur satisfaction, saluant le travail abattu et la mobilisation générale, depuis l’apparition du premier cas. Certains n’hésitent pas à parler de ‘performance’”, souligne le journal mauritanien.

Au total, 17 cas ont été recensés et un seul décès déploré. Le résultat semble relever de l’exploit pour ce pays sahélien aux infrastructures sanitaires peu développées. La Mauritanie est donc scrutée par ses voisins africains.

Rester vigilants

Quelle a été sa méthode ? D’abord, une réaction extrêmement rapide des autorités. Dès le premier cas détecté, le 13 mars, les frontières du pays ont été fermées, les rassemblements interdits, les portes des écoles, des restaurants et des marchés ont été closes et un couvre-feu nocturne a été instauré. Les déplacements entre les différentes régions du pays ont également été interdits.

Comme ailleurs en Afrique, alors qu’une catastrophe est redoutée, l’épidémie semble – pour l’instant – être contenue. La moyenne d’âge de la population, très basse, pourrait jouer un rôle central, sachant que les personnes de plus de 65 ans sont les plus nombreuses à déclarer des formes graves du Covid-19. En Mauritanie, l’âge médian est de 19 ans.

Mais il faut rester prudent. Une bataille est peut-être gagnée, mais pas la guerre. Le dépistage est loin d’être systématique, l’apparition de nouveau cas n’est donc pas exclue. Alors que toutes les mesures barrières restent en vigueur, Le Calame relativise :

« En avons-nous vraiment fini avec le Covid-19 ? Restent encore des Mauritaniens confinés, des tests à effectuer, des gestes barrières à respecter et surtout des frontières à protéger pour éviter des transmissions communautaires : la vigilance doit rester de mise. Ne faiblissons pas ! »

via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire