L’enquête mauritanienne convoque le Président du Parlement … qui répond: ce ne sont que des « facéties « !

La commission d’enquête, récemment formée par le Parlement mauritanien, a élargi son programme d’enquêtes pour inclure d’autres dossiers de corruption, qui ne figuraient pas dans la première liste d’enquêtes, au cours desquelles elle a écouté les témoignages de personnalités gouvernementales antérieures et actuelles.

Dans ce cadre, la commission   a convoqué  le président du Parlement Cheikh Ould Baya, pour entendre son témoignage.

Rapidement, et sur sa page  «Tweeter»  Ould Baya , en se moquant clairement de la convocation, écrit  que la commission aurait dû utiliser le temps de manière utile et fructueuse, d’autant plus qu’elle  a un grand nombre de dossiers à traiter  et qu’elle doit laisser de coté les «pitreries» qui n’avancent en rien  ..!.

Ould Baya , un ancien colonel de l’armée nationale, a noté que tout le monde connaît sa relation quant au  dossier de la pêche  confirmant qu’elle se  limite à seulement deux volets :  La surveillance  maritime et  la mise en œuvre de l’accord de partenariat avec l’Union européenne  signalant  que « tout le monde connaît les résultats concrets de ces deux dossiers ».
Source : https://www.anbaa.info/?p=56585
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire