Président du Parlement à la commission d’enquête: Laissez les pitreries, il y a beaucoup de dossiers à traiter…

Le président du Parlement mauritanien, Cheikh Ould Baya, a appelé les membres de  la commission d’enquête parlementaire à se départir de  ce qu’il a qualifié de « pitreries »,  les  avertissant  que les dossiers pour lesquels ils doivent enqueter sont  nombreux et que le temps était compté.

Ould Baya  a confirmé dans un tweet sur son compte Twitter  jeudi 23 avril que , dans le dossier relatif au secteur de la pêche, lui , n’est  concerné  principalement ,que par le volet  surveillance maritime et l’accord de partenariat avec l’Union européenne, ajoutant que « tout le monde connaît les résultats concrets de ces deux dossiers ».

Le président du parlement et  colonel à la retraite a critiqué ceux qui  l’ont associé  au dossier de  la société chinoise Polly Hundong, disant  ce sont  que ce sont ses detractyeurs qui sont  en guerre constante avec lui.

Il a également estimé que ce lien (avec la societé chinoise ) est dû aussi,  aux « restes d’inimitié » qu’ il a hérité de son statut  anterieur, lorsqu’il faisait  face à la mafia de du secteur de la peche .

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/24883

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire