Wali de l’Adrar: L’état de santé dans la wilaya est stable

Entre Atar et Terjit, l'oasis d'Aïn Attaya puis les ruines d'AzouguiLe wali d’Adrar, M. Diagana Mouhamadou El Hadj Wagui, a affirmé que l’état de santé dans la wilaya est stable, Dieu soit loué, et que pour l’heure, grâce à Dieu, aucune infection par le nouveau Coronavirus n’a été enregistrée. Il a souligné que toutes les personnes qui se trouvaient en quarantaine sont sorties indemnes après l’expiration de la période de confinement sans qu’aucun symptôme de l’infection n’ait constaté.

Dans une interview accordée mardi au bureau régional de l’Agence Mauritanienne d’Information dans les bâtiments de la wilaya à Atar, le wali de l’Adrar a précisé avoir pris des mesures strictes pour prévenir ce virus mortel, dès le début, selon les instructions mentionnées dans le discours du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani pour lutter contre la propagation de la pandémie dans notre pays.

Il a déclaré: « Depuis que nous avons reçu les instructions émanant du comité ministériel présidé par le Premier ministre, M. Ismail Bedde Cheikh Sidiya, sous la forme d’une circulaire émise par le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, le comité régional a mis en œuvre ces instructions en organisant des réunions périodiques présidées par le wali de la wilaya avec la participation de tous les départements concernés par le dossier, à savoir : les autorités administratives et militaires, sanitaires, les élus et les acteurs économiques, afin de créer des mécanismes appropriés pour appliquer strictement ces recommandations afin de réduire les risques du virus Covid-19″.

Mesures préventives à caractère sécuritaire et sanitaire

Le wali a indiqué que des mesures de précaution de nature sécuritaire et sanitaire ont été mises en œuvre, car les écoles ont été fermées et les prières du vendredi suspendues sur instruction du ministère des Affaires islamiques, un couvre-feu a été imposé entre les wilayas à l’exception des camions chargés de marchandises, tous les magasins du marché ont été fermés sauf ceux qui vendent les denrées alimentaires, la ferraille, les pièces détachées d’automobiles.

Le wali a déclaré: « Nous avons mis en œuvre des mesures relatives à la sécurité, ainsi que des procédures à caractère éducatif et des procédures à caractère social. L’ensemble de ces mesures ont été mises en œuvre dans de bonnes conditions sous la supervision des autorités administratives grâce à une implication directe des services militaires et sécuritaires au niveau de la wilaya ». Le wali dit apprécier l’engagement de la population par rapport à ces mesures, notant le rôle de la presse nationale, des maires, des députés, du Conseil Régional, des associations culturelles, des clubs de jeunes et des blogueurs, en raison de leur rôle important dans le domaine de la sensibilisation sur les dangers de ce virus et les moyens de prévention.

Le wali a indiqué avoir effectué plusieurs visites de terrain au marché central pour s’informer du niveau d’approvisionnement, et tenu une série de réunions avec la Commission régionale du Commerce et du Tourisme, conformément à la circulaire publiée par le ministre du Commerce et du Tourisme, qui fixe les prix pour tenir compte des marchandises exemptées de droits douane. En conséquence, les prix ont été fixés au niveau du marché central d’Atar et du reste des marchés publics de Ouadane, de Chinguetti et d’Aoujeft, selon un procès-verbal signé entre l’administration et la Commission régionale du Commerce et du Tourisme.

Nous n’avons enregistré aucune pénurie au niveau de l’approvisionnement du marché

Le wali a souligné que la Commission régionale du Commerce et du Tourisme entreprend un travail considérable de suivi des prix, sous la supervision des hakems des moughataas pour assurer le suivi des prix des produits alimentaires de base et punir les contrevenants à ces procédures afin d’empêcher la spéculation. Il fait état de sa satisfaction du progrès du processus, car les denrées alimentaires sont disponibles sur le marché.

Il n’a enregistré aucune pénurie de ces produits, pas plus qu’il n’a constaté d’augmentation de leurs prix, soulignant sa grande satisfaction à l’égard du niveau de réactivité positive de la part des commerçants, dans la mesure où ils soutiennent de façon unanime les mesures de précaution prises par les autorités supérieures du pays.

Le wali a déclaré: « La plus grande action sociale menée par l’État est incarnée dans le discours historique du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani le 25 mars 2020, dans lequel il a abordé des programmes et projets sociaux importants et fondamentaux en faveur du peuple dans cette rude épreuve ».

Le wali a ajouté : « J’ai eu plusieurs réunions avec la commission régionale, afin de prendre les mesures de mise en œuvre des instructions contenues dans le discours du Président de la République, qu’il s’agisse de l’exonération de la taxe douanière, de la prise en en charge des factures d’électricité, d’eau et de la suspension des taxes municipales pour deux mois ».

Fourniture d’aliments de bétail aux éleveurs

Le wali a affirmé que les entrepôts municipaux urbains et ruraux au niveau de la wilaya ont reçu d’importantes quantités d’aliments pour bétails, afin d’aider les éleveurs dans ces circonstances difficiles, notant que ces quantités sont estimées à 393 tonnes de blé et 196 tonnes de farine de blé (rakel), qui seront distribuées dans le cadre du programme pastoral spécifique aux agriculteurs et aux éleveurs.

Le wali a précisé que ces quantités seront distribuées de manière transparente aux 11 municipalités de la wilaya, notant que, parallèlement à ces décisions, certaines parties ont heureusement distribué de l’aide aux habitants de toutes municipalités, notamment des vivres et des espèces.

Il a ajouté que cette aide est extrêmement importante, car elle permettra à la population de surmonter cette épreuve, si Dieu le veut, soulignant que le discours du Président de la République constitue une référence pour le travail social et humanitaire en raison des décisions courageuses qu’il contient : exemption des citoyens de la facture d’eau et d’électricité pour une période de deux mois, exemption des habitants des villages du fardeau de ces deux services pendant le reste de l’année, ainsi que la prise en charge par l’État de la taxe communale sur les petites activités pendant deux mois.

Il a indiqué que les habitants de la wilaya apprécient cette aide et expriment leur grande satisfaction à l’égard de ces mesures de précaution liées à la lutte contre le Coronavirus.

Le wali a déclaré: « 74 personnes ont été mises en quarantaine au niveau de la wilaya à Atar, Chinguetti et Ouadane de plusieurs nationalités (Mauritaniens, Belges, Allemands et Italiens). Leur période d’isolement a été achevée sans le constat d’aucun symptôme de l’infection, et, grâce à Dieu, elles sont sorties en toute sécurité. Chacun d’eux a obtenu des documents médicaux confirmant qu’ils sont indemnes du Coronavirus, et donc l’état de santé au niveau de la wilaya est stable, Dieu soit loué.

Il a ajouté : « Dès le premier instant, nous avons pris des mesures strictes pour prévenir cette pandémie, puisque des équipes médicales ont été constituées début février dernier au niveau de l’aéroport international d’Atar, elles ont été dotées de tous le matériel nécessaire pour détecter le virus à l’intention des arrivants, dans le cadre des mesures préventives liées à la saison touristique de l’année dernière. Ensuite, l’aéroport a été fermé et tous les vols à destination ont été suspendus après l’arrivée de 22 des 24 vols prévus tout au long de cette saison.

M. Diagana Mohmadou El-Hadj Wagui a souligné que la wilaya dispose d’un système de santé complet et bien équipé, et que le département régional de la santé travaille en permanence pour assurer la sécurité des citoyens. De nombreux équipements médicaux, des produits de désinfection et des masques ont été distribués.

Aucun dégât économique n’a été enregistré dans la wilaya

Le wali a averti que la wilaya de l’Adrar n’a enregistré aucun dégât économique, car la saison touristique, qui est l’une des composantes les plus importantes de la région, s’est bien terminée, et donc l’économie régionale n’a pas été affectée par la pandémie du Coronavirus, Dieu soit loué, indiquant que la saison touristique a commencé dans des conditions naturelles. De plus, le produit agricole n’a pas été endommagé non plus, car une campagne de lutte contre la poussière de palmier a été organisée sous la supervision d’un laboratoire de traitement des maladies du palmier, qui a permis le nettoyage et le traitement de plus de 19.785 palmiers, par des équipes techniques du ministère du Développement rural.

À la fin de cet entretien, le wali a adressé un mot à la population de la wilaya de l’Adrar, leur demandant de respecter toutes les mesures de précaution prises par l’État pour prévenir la propagation du Coronavirus, soulignant que ces mesures n’ont pas pour but de restreindre la liberté, ni de resserrer l’étau sur les citoyens, mais plutôt d’empêcher la propagation de cette dangereuse maladie.

Il demande à toutes les franges de la société au niveau de la wilaya de l’Adrar à s’en tenir aux instructions et mesures prises par les autorités de sécurité: le couvre-feu, éviter les déplacements interurbains, éviter la foule, respecter la distance entre les personnes et ne pas serrer la main.

Il a déclaré: « Dieu soit loué, le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a félicité le peuple mauritanien pour le fait que le pays est exempt de ce virus et, par conséquent, les efforts doivent être redoublés pour appliquer toutes les instructions afin de prévenir le Covid-19 et de préserver cet important résultat, qui reflète la victoire de notre pays sur la pandémie ».

Propos recueillis en arabe par: Mohamed Ismail

Traduction de Yahya Abdel Wedoud

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire