Mauritanie /Covid-19: sanction des imams qui dirigent les prières de vendredi

Mauritanie /Covid-19: sanction des imams qui dirigent les prières de vendrediSenalioune – Les départements du ministère de l’Intérieur et des Affaires islamiques ont exhorté les Imams de mosquées à respecter les instructions du gouvernement relatives à la suspension de la prière du vendredi jusqu’à nouvel ordre.

Les ministères ont décidé conjointement de sanctionner les imams qui violent cette mesure pour ne pas exposer les fidèles au risque de la maladie à coronavirus qui bat son plein dans le monde.

Cette décision intervient en exécution des fermes instructions émises par le gouvernement pour empêcher les rassemblements publics afin de préserver la vie des citoyens.

Elle a été justifiée par des recommandations provenant des spécialistes sanitaires, des avis du conseil de la fatwa et des recours gracieux, de l’union des Imams et grands érudits de Mauritanie dans le but d’endiguer la propagation du covid-19 dans le pays.

Certains imams mauritaniens désapprouvent la décision du gouvernement de fermer les mosquées sur l’ensemble du territoire national en raison de la propagation du Covid-19.

« La prière du vendredi est une recommandation de Dieu, on doit la formuler pour le pays, surtout en ce moment de panique mondiale », estiment certains imams.

Par Diarry Ndiaye Ba

via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire