Mariem Derwich : Assassinat de Khadijetou Oumar Sow…

Khadijetou Oumar Sow : retrouvée morte après sa disparition, le 25 mars 2020Et pendant ce temps là l’Assemblée Nationale est bien silencieuse sur un hypothétique projet de loi sur les violences faites aux femmes. Insupportable inertie sous couvert d’excuses faciles et épidermiques, telles que l’invocation de l’Islam etc…

Nous avons entendu les cris « d’indignation » des opposants à l’avant projet de loi, avons vu les agitations de manchettes, les discours « vertueux » et moralisateurs sur ce que nous pouvons faire et ce que nous pouvons pas faire. Nous avons vu le blocage au niveau de l’Assemblée Nationale.

Puis nous avons vu un simili regain d’agitation sous le nouveau gouvernement. Puis, plus rien…
Et pendant ce grand silence les meurtriers agissent…
Continuons donc à ergoter, à pratiquer des grands écarts impossibles… Continuons donc…
Pendant ce temps des femmes meurent. Me sera rétorquée que des lois existent dans notre pays en matière de meurtre…
Soit… Mais vous savez bien, Oh législateurs, Oh Députés, qu’il faut des lois précises, appliquées à ces féminicides..; des lois qui protègent les femmes de toutes formes de violences. Des lois qui rappellent que les mots ne sont pas vains, qui rappellent que les violences faites aux femmes prennent toutes sortes de formes; des lois qui aillent au-delà des coutumes. Des lois qui entendent, enfin, les femmes…
Si la vision de la femme ( le Genre) est bien sociétale, la justice pour cette femme se doit d’être a-sociétale, courageuse, innovante.
Sinon les meurtres de femmes et les violences faites aux femmes ne resteront qu’une sous-traitance de la Justice.

Mariem Derwich
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire