Aider les pauvres en respectant leur dignité , via les guichets de transfert d’argent, comme ailleurs dans le monde…et liberer l’armée à son role

Lutte contre le Covid19 : le Chef de l'état-major des armées en visite dans le Hodh Echarghi à la frontière du MaliCette campagne de distribution  de produits alimentaires à nos populations démunies et  confinées est sans effet conséquent sur le quotidien de ces familles à l’échelle du pays.

Le nombre des démunis dans ce vaste territoire est incalculable, d’autant que la majorité des mauritaniens vivent d’activités informelles.
Le plus judicieux aurait été de procéder autrement, comme le font les pays respectueux de la dignité et de l’humanité de ses citoyens…

Le gouvernement mauritanien aurait fait mieux de verser des sommes d’argent conséquentes de plusieurs milliers d’ouguiyas aux nécessiteux par l’intermédiaire des guichets de la poste et ou  des officines de transferts d’argent agrées pour cet effet sur l’étendue de la Mauritanie.

À rappeler que dans chaque famille Mauritanienne, il y a un individu qui est titulaire d’une pièce d’identité avec un numéro d’identifiant (NI) et d’un téléphone portable.

Les agences de transfert d’argent habituées à ce genre d’opérations, rappelleront par téléphone et vérifieront l’identité de chaque bénéficiaire pour percevoir les sommes allouées anonymement par les instances administratives de l’Etat.

Cette procédure et autres méthodes sont réalisées dans plusieurs pays aidant ses citoyens en difficulté…, d’autant que peu de personne sont titulaire d’un compte bancaire…

En d’autres termes, l’on évite, à l’avenir,  d’infantiliser nos compatriotes et en respectant leur dignité et leur humanité…avec les sommes ainsi perçues, les familles auront le libre arbitre (le loisir) d’acheter ce dont elles ont besoin au marché ou chez le commerçant du quartier.

De là, le gouvernement mauritanien aura la visibilité et la  traçabilité des montants de milliards d’ouguiyas alloués par lui et  par les autres milliards donnés gracieusement par des personnes physiques et morales…

En cette période trouble, l’on déchargea nos forces de l’ordre et de sécurité de la tâche de distribution de ces denrées de première nécessité pour que nos unités des corps constitués soient orientées pour assurer la défense du territoire, des biens et des personnes,…

Et en fin, le gouvernement mauritaniens mettra fin, par ce procédé, a » couper » l’herbe sous les pieds des « tiebtiab », des spéculateurs, des officines occultes, d’autres vermines profitant des marchés de gré à gré et des copinages pour engranger des subsides destinés à nos populations démunies et très souvent exclues… c’est-à-dire, tout ce petit monde tapis dans la partie molle du système corrompu…qui n’a cessé de profiter des finances publiques de l’Etat mauritanien, depuis des décennies

Ces corrompus et leurs acolytes propulsés  qui sont confondus dans ce système sans foi ni loi et dans  nos élites politiques (certaines), de certains fonctionnaires, de certains dirigeants de nos sociétés…et dans le subconscient de nos populations encadrées par des idéologues sans vergogne…

Baba Ould Jiddou.
APP, Section France

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire