Oui au confinement quand c’est nécessaire, mais il faut éviter les excès:

Mauritanie : toutes les personnes confinées seront soumises au test du coronavirus Il serait très préjudiciable de paralyser certaines activités de survie des populations dans certaines localités:

Empêcher les agriculteurs l’accès à leurs champs, les jardiniers l’accès à leurs jardins, les pêcheurs l’accès au fleuve ou à la mer, ….., donc interdire toutes activités en dehors de la seule ouverture des commerces alimentaires, de plus sans mesures reelles d’accompagnement, est une situation d’étouffement, elle n’est pas tenable économiquement et socialement dans beaucoup de localités, et pourrait même entraîner des troubles.

Les autorités doivent être effectivement vigilantes et fermes sur les mesures barrières contre ce virus: L’application stricte des mesures de distanciation, encourager, en facilitant l’accès à l’eau,  les lavages des mains, interdiction de toutes les formes de rassemblement, …., mais des derogations spéciales ( moyennant certaines conditions) doivent être accordées à certaines activités vitales pour les populations.

–Une initiative que pourrait prendre l’état:

Réquisitionner tous les tailleurs sur le sol national – qui sont d’ailleurs en ce moment sans activités- pour fabriquer ( ou coudre) des masques destinés aux populations, en les livrant les tissus adaptés et moyennant une énumération par masque par exemple.

Marega Baba

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire