Confinés au Tiris Zemmour : Nos conditions sont difficiles et nous appelons le ministère de la Santé à intervenir

Un certain nombre d’étudiants soumis au confinement  dans la ville de Zouerate, dans le nord de la Mauritanie, ont appelé le ministère de la Santé à  fournir au service régional médical, des appareils de test, soulignant que leurs conditions de quarantaine sont difficiles en raison de la négligence et de la détérioration des conditions de vie.

Dans une lettre  qu’ils ont envoyé au ministre de la Santé, les étudiants ont déclaré qu’ils avaient passé la période de quarantaine, mais que le décès enregistré à Nouakchott a allongé la durée de leur confinement .

ET depuis, ils attendent  que les appareils de dépistage du corona virus parviennent à l’hopital de zouerate  pour qu’ils soient testés et que soit  mis  fin à leurs souffrances.

Les étudiants disent avoir  entamé une grève de la faim illimitée, car ils vivent dans des conditions difficiles qui dépendnt de dons offerts par  certains  bienveillants de la ville et quelques parents ou connaissances à eux
Source :http://zahraa.mr/node/23433
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire