Ministre allemand : crainte de guerres en Afrique après le corona

Le ministre allemand du Développement, Gerd Muller, a exprimé sa crainte que la pandémie de Corona ne conduise à davantage de violence et à des vagues d’asile en Afrique.  Mueller a déclaré hier, dans le journal allemand « Augsburger Allgemeine », que « la situation est tragique, car après deux mois de retard, le virus atteint désormais les pays en développement et émergents.

Le ministre a déclaré à cet égard: «Je suis très préoccupé par le fait que la question dans les États fragiles entraînera également le déclenchement de troubles civils et de guerres.» Le ministre a souligné que les troubles économiques résultant de cette épidémie frapperaient fortement l’Afrique.

Il  a ajouté  que «des millions de personnes dans les pays en développement ont déjà perdu leur emploi et qu’ils  n’ont pas de couverture financiére ou de revenus,.Ils vivent donc des ennuis.

Des groupes terroristes lancent des attaques dans l’intention de renverser les gouvernements. « Ce sera chaotique, et provoquera même des  guerres civiles et des vagues d’asile, et cela nous touchera aussi. »

Il a souligné que la communauté internationale devrait faire tout son possible pour empêcher l’effondrement de certains pays signalant que « Comparativement  à l’Allemagne et à l’Europe,  il n’y a pas de structures médicales sur le continent africain »,  notant que son ministère se concentre également, comme l’Organisation mondiale de la santé, sur le renforcement des systèmes de santé dans les pays pauvres.

Il convient de noter que le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé à mettre fin aux conflits armés dans le monde pour lutter contre la propagation du virus Corona. Guterres s’est plaint de l’escalade de certains conflits et a déclaré: « Dans de nombreux cas graves, nous n’avons assisté à aucune cessation des hostilités et certains conflits se sont d’ailleurs intensifiés ».

Les agences

Source : https://www.anbaa.info/?p=56136

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire