Fournir les moyens nécessaires pour sauver les habitants de l’intérieur et sécuriser les frontières

Le  membre de la commission de la santé et du travail social du Conseil régional duHodh Echarghi , El Mousrya MintAbdine, a appelé le Comité supérieur de gestion des crises à Nouakchott de  fournir les moyens nécessaires à l’appareil sécuritaire et administratif et aux conseils régionaux et municipaux désormais chargés de lutter contre la propagation du virus Corona.

Mint Abidine , a déclaré dans un communiqué de presse, ce mardi 24 mars 2020 ,que les autorités administratives, militaires et de sécurité,et certaines équipes locales mènent désormais, une bataille de sensibilisation contre la propagation de l’épidémie ,dans une zone géographique équivalente à la taille d’un pays tout entier.
Les traversées de la fropntiére sont grandes ouvertes en raison de la facilité de passage et la faiblesse de la culture de santé au niveau des transporteurs, pendant que que les ressources financières de l’appareil sécuritaire et administratif continuent à etre gerés de la meme maniére qu’avant la crise, CORONA.
Cela prête à confusion pour les officiers qui se battent maintenant, pour protéger les citoyens, l’administration qui traverse un moment d’alerte, sans précédent, dans l’histoire de toute la région et les conseils régionaux qui ont besoin de moyens physiques et logistiques urgents pour animer les comités de sensibilisation et surveiller les frontières terrestres
El Mousrya Mint Abidine , a estimé que le comité interministeriel semble surtout occupé par la capitale, Nouakchott, et ses arrivées, au moment où  les régions de l’intérieur ont  besoin d’un traitement plus sérieux face à un virus dangereux qui ne fait pas de distinction entre la population.

 

Source : http://zahraa.mr/node/23219

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire