Hodh El Gharbi : Après le scandale de Kouky … le rôle des douanes sera-t-il activé?


L’arrestation par les agents des douanes dans le Hodh El Gharbi d’un camion chargé de matériel médical, qui se rendait au Burkina Faso, est  un message d’avertissement aux décideurs mauritaniens, quant à  la vigilance et  l’efficacité requises que le personnel  des douanes doivent observer ,dans la situation actuellement complexe.

Selon des sources de Zahra Chinguetti, l’armée, la police et la gendarmerie endurent les difficultés que necessite le contrôle des frontières pour éviter l’infiltration d’expatriés à partir des passages  frontaliers fermés,outre que ceux  officiels spécifiés par le Comité ministériel,
Mais aussi pour  effectuer les tests nécessaires et les réservations à l’intérieur des hôtels ou  des maisons pour les rentrants sur le territoire mauritanien.

En outre, les forces de sécurité ont été chargées d’imposer un couvre-feu dans les villes,et arrêter le trafic interurbain , la nuit.
Il reste tout de meme  difficile, de contrôler le mouvement des camions non couverts par la décision du ministére de  l’intérieur,  ce qui rend la présence de l’appareil douanier et son activation dans ce cas, plus qu’un devoir, une obligation.

.Les chefs des services de sécurité et militaires ont choisi la deuxième nuit du couvre-feu pour apparaître et s’exprimer à l’opinion publique,expliquant  l’étendue du sérieux et de la responsabilité qu’ils assument.

Laur intervention médiatique a suscité  un  réconfort parmi  les citoyens.
Il est à noter que le Procureur de la République du Hodh  occidental avait annoncé que les  douaniers , dans la ville d’Aioun ont opéré la  saisie  d’un grand  camion,  en route vers le Burkina Faso, plein de vêtements médicaux (460 grands sacs contenant 23 000 unités de vêtements)

Le procureur  Ahmedou Bomba, a déclaré dans un post sur son compte facebook, que les vetements  transportés illégalement par le  camion sont des blouses de protection contre  la propagation du virus Corona.

 

Source : http://zahraa.mr/node/23191

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire