Coronavirus : Mais pourquoi céder à la panique ?

 Je n’en vois pas encore les raisons. J’ai passé en revue la situation dans tous les pays d’Afrique. Et pour le moment, il n’y a déjà enregistré que 22 morts. 9 en Algérie, 7 en Egypte, 3 au Maroc, 1 en Tunisie, 1 au Soudan et 1 au Burkina.

Le Sénégal et l’Afrique du Sud qui ont quasiment autant de malades que les pays du Nord de l’Afrique semblent développer des protocoles de traitement plus efficaces. Puisqu’ils n’ont encore pas enregistré des décès. Les pays du Nord de l’Afrique sont pénalisés par leur proximité avec l’Europe du sud, qui est l’épicentre de la maladie du coronavirus.

Ces morts, quel que soit leur nombre, sont toujours regrettables.

Mais face à l’hécatombe qu’on perçoit en Europe, dont 627 décès en Italie dans la seule journée d’aujourd’hui, le continent africain passe pour subir le moindre mal.

…Je fais beaucoup attention à ce phénomène de rapidité de la propagation.

Mais j’avoue n’avoir pas encore observé en Afrique le même type de propagation du virus qu’en Europe.

Je suis prudemment confiant. Je scrute en même temps l’évolution du virus au Sénégal et au Maroc et je note que les chiffres ne bondissent pas.

Ce sont nos deux voisins directs dont l’impact du virus chez eux doit toujours nous interpeller.

 

Béchir Fall

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire