Le Maroc achète la part destinée à l’Afrique,du médicament « chloroquine » pour traiter « corona »

Après que le groupe français spécialisé dans les industries pharmaceutiques « Sanofi » a confirmé que le médicament « Blaknell », qui est anti-paludéen, a montré des résultats « prometteurs » dans le traitement des patients atteints du virus Corona, la succursale de la société française au Maroc a confirmé que le Royaume a acheté tous ses produits de ce médicament et a demandé d’autres paiements ,elon les agences de presse françaises.s

Les mêmes sources ont confirmé que ces médicaments devraient être dirigés vers l’Afrique subsaharienne.

Et auparavant, le Premier ministre marocain Saad Eddine El-Othmani a déclaré, dans un post sur son compte Twitter, que « tous les cas infectés par le virus Corona au Maroc, qui souffrent de ses symptômes, sont en fait traités avec ce médicament et il est fabriqué au Maroc, il n’y a donc pas besoin d’auto-flagellation ».

Bien que le ministère de la Santé ait déclaré que si le médicament contenant de la « chloroquine » s’avérait efficace dans le traitement de Covid-19, son utilisation serait limitée aux cas qui continuent d’être traités à l’hôpital, selon un protocole médical approuvé par un comité scientifique national.

Le ministère a confirmé , dans un exposé des motifs que, contrairement à ce qui est discuté sur les sites sociaux ,au sujet de l’efficacité du médicament contenant la substance active Chloroquine dans le traitement de Covid-19, ce médicament est toujours en cours d’essais cliniques ,dans un certain nombre de pays ,pour prouver son efficacité contre le virus Covid-19.

 

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=55957

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire