Un dirigeant Tawassoul : Plus question d’ouvrir à l’avenir, un conflit avec le régime…..

Le chef de file de la mouvance  islamique Tawassoul , Mohamed Ghoulam Ould Al-Hajj Cheikh, a déclaré que la prochaine décennie ne devrait pas amener le parti (Tawassoul) à ouvrir  conflit avec l’État, car cela coûte cher au parti, à l’État et à la société.

Mohamed Ghoulam Ould Cheikh  a ajouté, dans une interview à la chaîne Al-Barlemania (parlementaire) , qui sera diffusée mercredi soir 22h30 (10-03-2020), que le parti Tawassoul doit  donner du temps à  la voie de l’espoir avec le régime, car les conflits et les luttes politiques sont possibles à tout moment.

Ould Cheikh  a déclaré, que si  l’actuel président Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazwany, venait à faire  une offre sérieuse au parti (Tawassoul ) sur la base des programmes politiques ,il n’y a plus de raison pour ne pas discuter avec lui et s’entendre avec lui ,sur la manière de  construire le pays.

Source : http://zahraa.mr/node/23000

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire