Y’EN A MARRE DES TELECOMS !!!….

Ely Abdellah Et avec ça, on nous parle de câble sous-marin, de fibre optique, de fibre olfactive et tout le reste du bla-bla informatique. Nous, ce qui nous intéresse, c’est le résultat, ici, la connexion. Et elle est la grande absente. Internet et Internet mobile sont tous deux en panne. Les usagers payent leurs sous pour ne rien avoir à la clef. Et ça dure depuis très longtemps déjà alors que l’autorité de régulation ne dit et ne fait rien. Pis, devant la passivité complice de cette dernière, Mauritel vient de passer à la vitesse supérieure en augmentant en catimini la facturation de l’ADSL. Elle l’a fait sans en avoir informé sa clientèle et, certainement, sans en avoir informé les services compétents. Chez-nous, c’est la jungle! Il accepter de subir passivement. Ou alors penser à un boycott des services de ces entreprises qui font de l’arnaque.
Bath Sy Ely Abdellah parlons honnêtement,le peuple Mauritanien (dans sa grande majorité) ne connaît pas ses droits .Et les multinationales profitent de cette ignorance avec la complexité de certaines autorités

Ely Abdellah Oui, vous avez raison. Nous on ne connaît pas nos droits et les multinationales se moquent de nous. Et, pour ce cas précis, l’autorité de régulation censée avoir la haute main sur les services de téléphonie, n’assume guère son rôle. Figurez-vous que nombre de grandes villes de l’intérieur ne sont pas couvertes par le réseau de téléphonie! A Rosso, tout près d’ici, le réseau Mattel est inexistant et à la place, votre portable affiche Orange SN! Alors qu’il y a un cahier des charges qui impose la couverture du territoire. Mais là, rien. L’are se complaît dans un silence troublant et nulle autorité ne vient la rappeler à l’ordre. Et c’est l’usager et le pays qui perdent.
  • Hamed Oubeid On souffre!
  • Dah Aïda L’autorité de régulation est responsable commençant par son président est ces directeurs
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire