Ould Ghazouani: Le peuple mauritanien a besoin des richesses de son pays et pas de place pour la corruption

 Le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwany a déclaré qu’il ne s’immiscerait en aucune circonstance dans les travaux du Parlement, en faisant clairement référence à une commission nommée par le Parlement pour enquêter sur des accords douteux  conclus lors de la décennie  de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.Ould El Ghazouani a souligné que la Mauritanie a besoin de ses richesses et qu’il n’y a pas de place  pour la corruption, notant que c’est lui qui a permis que la publication des rapports de la Cour des comptes soit connue  par tous les citoyens.

Concernant sa position concernant l’entrée de certains segments et personnalités de l’opposition   au sein du parti au pouvoir (Union pour la République), Ould Ghazouani a clairement indiqué qu’il ne voulait pas que l’opposition passe au régime au pouvoir, mais il le veut  dans sa position responsable.

Ould Ghazouani, qui s’adressait jeudi soir- vendredi à un groupe de journalistes locaux, a confirmé que les  sept mois qui se sont écoulés, ont permis de fixer le cadre approprié pour la mise en œuvre de ses promesses électorales, notant que l’une des priorités du programme est  la réforme de l’éducation , de la santé et le soutien des citoyens nécessiteux.

Concernant la politique étrangère, Ould Ghazouani a déclaré que des directives sur cette politique ont été présentées aux responsables de ce secteur, soulignant les difficultés rencontrées par les communautés mauritaniennes à l’étranger, dont certaines sont liées à la situation de l’état civil, et a souligné que ces difficultés seront surmontées.

Concernant son style politique de gouverner le pays, Ould Ghazouani a souligné l’importance de maintenir la stabilité .

Concernant la position de son régime concernant la crise du Golfe et la question du Sahara, il a déclaré que les deux questions ne sont pas dans un « équilibre unique » et ne devraient pas être confondues en ce qui concerne la question du Sahara, la position de la Mauritanie, qui reconnaît le Sahara, tient à rester dans une position neutre.

Quant à la crise du Golfe, il existe une politique fondée sur les intérêts du peuple et du pays.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=55570

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire