Le Parlement marocain en visite au poste frontière avec la Mauritanie

50 parlementaires marocains ont obtenu l’approbation du roi Mohammed VI pour visiter les frontières du pays dans la région du Sahara (Sud).

En tant que commandant suprême des Forces armées royales, le roi Muhammad VI l’a autorisé, des représentants du Parlement à pénètrer  dans les bases militaires stationnées près du poste de contrôle de sécurité « Ceinture » à la frontière terrestre commune avec la Mauritanie.

La délégation parlementaire marocaine est arrivée hier, mercredi, du côté de la frontière de l’administration Smara, puis elle se dirigera vers la frontière du département de Dakhla, qui comprend la zone de Guerguerat  près de la ville de Nouadhibou au nord de la Mauritanie.

La visite de la délégation parlementaire à la barrière de sécurité dans la région du Sahara, au sud du Maroc, coïncide avec les grandes transformations récentes qui ont marqué la stratégie du Maroc pour traiter la question du Sahara, et s’est reflétée sur les niveaux diplomatiques et d’investissement qui, ensemble, ont constitué une nouvelle façon de traiter le dossier du conflit.

Au cours des derniers mois, 10 pays africains ont ouvert des consulats dans les villes du Sahara (Laayoune, Dakhla), et le pays a investi massivement dans le développement de la région. La démarcation des frontières maritimes marocaines a été approuvée pour couvrir l’ensemble de la région sahraouie.

Source : https://www.anbaa.info/?p=55554

Traduit par adrar.nfo

Communauté
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire