retenue de 6000 Ouguiyas du salaire de chaque enseignant qui irait en grève cette semaine (privé)

Le ministère de l’Enseignement fondamental  et de la Réforme de l’éducation  en Mauritanie a décidé de rétablir une ancienne méthode  du ministère , dans le but de réprimer le mouvement de protestation en des enseignants , de briser la volonté de ceux qui réclament une réforme du secteur et de réhabiliter les enseignants.

Le ministère a informé les syndicats de l’éducation qu’il avait décidé de retirer  six mille ouguiyas du salaire  de chaque enseignant participant à la grève prévue pour la fin de cette semaine, après que les négociations entre le gouvernement et les syndicats aient abouti à une impasse.

……Certains observteurs pensent que les partisans de l’ancien régime détenant toutes les administrations régionales, tentent de tourner une large partie de la population contre le président Mohamed Ould Sheikh Al-Ghazwani et son gouvernement au début de son règne, et de faire pression pour l’échec de tout mouvement de réforme que connaitrait  le secteur , en creusant le fossé entre les syndicats et le ministère…….

Le nouveau ministre de l’enseignement fondamental travaille à développer une position réformiste, mais les administrations régionales sont toujours hors de son emprise, en raison de la réticence du gouvernement à apporter un changement dans le système éducatif ,depuis l’élection du président Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwany en juin 2019.

 

Source : http://zahraa.mr/node/22845

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire