La commission d’enquête parlementaire accuse Ould Baya de bloquer son budget

La commission d'enquête parlementaire accuse Ould Baya de bloquer son budgetAl-akhbar – Une source au sein de la commission d’enquête parlementaire a accusé le président de l’Assemblée nationale Cheikh Ould Baya de persécutions d’ordre financier, en retardant l’adoption de ses allocations financières, malgré le démarrage de ses activités début février courant.

Le règlement intérieur de la chambre parlementaire stipule dans son alinéa 5 de l’article 123, l’approbation du bureau des coûts consécutifs de la commission d’enquête dans les limites des dotations allouées à cette fin dans le budget de l’Assemblée nationale.

Ould Baya n’a pas convoqué le bureau pour apprécier les frais et réserver un budget à la commission, qui a lancé ces investigations depuis des semaines, ajoute la source précitée.

La commission en question, composée de 5 députés du parti de l’Union Pour la République (UPR) au pouvoir, de deux de l’opposition et d’un des partis de la majorité avait ouvert ses activités dés sa formation, rappelle-t-on.

Elle a convoqué des responsables du ministère de l’Équipement et des Transports et doit auditionner cette semaine d’anciens et actuels ministres dont l’ex Chef du gouvernement Yahya Ould Hademine.

Par Al-akhbar,
Traduit de l’Arabe par Cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire