La vice président du Conseil régional: Les doléances des habitants de Kobeni sont légitimes et doivent être traitées

La vice président du conseil régional du Hodh El Gharbi , Khadijetou Mint  Abdine, a déclaré que les revendications  des habitants du <<  quartier  El Jisser>> dans la ville de Kobeni sont des demandes légitimes et que le gouvernement est tenu d’y répondre, en  livrant  de l’eau et de l’électricité aux habitants des banlieues, dans la ville frontalière.

Mint Abdine a indiqué  que le quartier, symbolise la pauvreté et la négligence et que ses fils sont  fatigués d’attendre et souhaitent   maintenant, vivre décemment.

Les demandes qu’ils ont soulevées sont très ordinaires et les secteurs ministériels concernés devraient prendre l’initiative de les mettre en œuvre et définir une vision pour le développement des villes frontalières qui sont devenues un refuge pour des milliers de personnes fuyant l’enfer de la pauvreté dans les campagnes.

Mint Abidine  a exprimé sa solidarité avec les femmes du quartier. qui   défient les conditions difficiles pour assurer la subsistance de leurs enfants, et  travaillent  dur pour assurer un avenir à leurs enfants malgré les faibles programmes gouvernementaux de développement destinés aux zones rurales.

Mint Abdine a signalé que la moughataa  de Kobeni avait été touchée ces dernières années, par sa classification comme zone à risques , par certains pays occidentaux.
De nombreuses organisations caritatives qui mettaient en œuvre certains projets de développement au profit des pauvres se sont retirées.

De plus, elle n’était pas couverte par les nombreux projets dirigés vers les villes de « Lehdada « , bien qu’elle soit une importante ville  frontalière.

La vice président  du conseil régional, Khadijetou  Mint Abdine, a déclaré que le conseil régional du Hodh  occidental a approuvé l’octroi d’importantes sommes d’argent pour aider la population, au cours d’une année qualifiée d’extrêmement difficile, et que la proposition aura des répercussions positives sur la vie des gens grâce au travail sur le terrain.

Le président du Conseil régional Khattar Ould Cheikh Ahmed et les commissions compétentes commenceront à les mettre en œuvre dans les prochaines semaines.
Il importe de rappeler qu’un certain nombre d’habitants du quartier d’Al-Jisser dans la moughata de   Kobeni avaient manifesté pour la troisième journée consécutive devant les centres administratifs, appelant à relier les quartiers pauvres au réseau d’eau et d’électricité.

 

Source : http://zahraa.mr/node/22811

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire