Mauritanie : les raisons du non octroi d’une licence pour la 4ème génération de l’internet

Mauritanie : les raisons du non octroi d’une licence pour la 4ème génération de l’internet Le ministre porte-parole du gouvernement Sidi O. Salem a justifié le retard relatif à l’octroi d’une licence « 4G » par le fait que les sociétés ont décliné l’offre qui leur a été faite pour des raisons personnelles, prétextant la faiblesse du bénéfice attendu du marché mauritanien.

Lors du point de presse hebdomadaire le ministre a dit que le gouvernement étudiera l’incapacité des société de communication face à l’offre faite et que les contours du dossier seront étudiés afin de trouver une solution à la question à travers la loi, précisant que l’état ne peut imposer l’achat d’une licence à des sociétés privées que cherchent des bénéfices.

Le renoncement des sociétés à la licence est tout à fait normal et entre dans le cadre de considérations économiques qui leur sont propres, certains pays comme le Soudan ont offert la licence de quatrième génération gratuitement, alors que la France l’a vendue à un milliard d’euros.

Sidi O. Salem a encore dit que le pays compte 4 millions d’habitants dont 35% seulement utilisent « 3G », ajoutant que les mauritaniens ne disposent pas tous d’appareils intelligents.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire