Le délégué général en charge de l’agence TAAZOUR :Nos programmes les plus marquants….Nous garantissons la transparence et la bonne conduite

Le délégué général en charge de l’agence TAAZOUR (interdépendance), Mohamed Mahmoud Ould Bouasria, a déclaré que la fondation  développera plusieurs programmes d’une couverture financière de 40 milliards d’ouguiyas par an, pour intervenir dans toutes les régions du pays, en coopération avec les secteurs gouvernementaux, afin d’augmenter la capacité de vie de la population, lutter contre la pauvreté et éliminer la disparité entre les populations, développer l’économie, améliorer l’éducation et faciliter  l’accès aux services de base en Mauritanie.

Ould Bouasria  a annoncé ,lor,s d’un entretien  à la Télévision nationale jeudi soir que le plus important de ces programmes est le programme « Cheila »:(rattrapage) qui  vise à développer l’accès aux services de base . Ce programme interviendra dans tout le pays, à travers quatre domaines principaux: la santé, l’éducation, l’eau potable et l’énergie.

Il  a également révélé un autre programme, « Al Baraka », qui vise l’émancipation et l’intégration économique  des citoyens , afin de lutter contre la pauvreté. Ce programme  se fera suivant  trois axes: impliquer  toutes les branches économiques, développer les activités génératrices de revenus et les petits prêts.
A travers ce programme , l’agence vise à améliorer le cadre général de la vie de la population centrée sur le logement social ,  à lutter contre les prix élevés et soutenir  directement les  familles pauvres.

Le haut commissaire a déclaré que le programme Emel (espoir) sera développé et contrôlé, grâce à la fourniture de denrées alimentaires dans les régions intérieures, pour ceux qui ont des capacités financières, , qui souhaitent les acheter et un programme de réduction des prix ,en fournissant des matériaux subventionnés ,aux pauvres ciblés, sur la base des résultats de l’enquête menée par l »agence , qui sera terminée avant la fin de Juin 2020.

Il a parlé d’autres programmes au profit des pauvres, tels que la fourniture d’eau et d’assurance maladie, l’aide au logement par le biais de programmes visant à construire plus de 10 000 logements dans les quartiers populaires des grandes villes,  à encourager le  regroupement de plusieurs villages en une seule bourgade, dans une tentative de limiter  les répartitions  chaotiques  des agglomérations villageoises dans le  pays,rappelant que 53% des villages du pays comptent moins de 20 familles.

Le délégué général de TAAZOUR , Mohamed Mahmoud Ould Bouasria, a souligné le sérieux engagé en matière de  suivi des projets, la transparence dans les échanges, l’équité dans la distribution et la collaboration avec  tous les secteurs ministériels afin que les programmes soient cohérents avec les objectifs  susmentionnés, et que les rendements attendus de leur part correspondraient à l’aboutissement  des plans du gouvernement et aux besoins de la population à leur égard.

Source : http://zahraa.mr/node/22799

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire