Ghazouany se démarque d’Aziz et prend son virage : Bouamattou,Chavii et les autres sont libres vous dites ?

Très sage décision certes et très bonne chose mais,en réalité,est ce que les faits qui leurs étaient reprochés ont été vrais et pertinents ou non ?  Telles doivent être les interrogations !
Je me rappelle toujours de ce jour où les services secrets du Niger ou le pur hasard m’ont indisposé en me mettant face à face avec Chavii à l’aéroport International de Hamani Diori et ce au moment où Chargé d’Affaires au Consulat Général j’ai un mandat d’arrêt international contre lui …
J’étais Consul de mon pays et venu à l’aéroport pour accueillir notre ambassadeur et il était le Conseiller particulier du Président du Burkina Blaise Compaore et il conduisait la délégation du Faso lors de la présentation des Condoléances suite à la mort du père de la Première dame Melika du Niger …
Apres salutations correctes,il me dit courtoisement merci pour avoir donné le visa à mes avocats qui voulaient rentrer en Mauritanie pour savoir les éléments du dossier, objet de mandat d’arrêt alors que Ould Kebd leurs refusait ce droit !
En réponse je lui ai dit : vous devez aussi savoir que je n’ai fait que mon devoir … j’ai juste informé officiellement mon Ministère de tutelle de vos doléances et lorsque j’ai eu des instructions verbales,j’ai tenu à avoir des instructions écrites et c’est ce que la Présidence a fini par accepter parce que le dossier était sensible…
En un mot c’est Aziz qui avait débloqué votre dossier et qu’il en soit remercié aussi …
Il était pensif mais zen … Il me fixa dans les yeux et me dit merci encore et on s’est séparés …
Moi j’attendais notre ambassadeur à Bamako SEM Sidi Mohamed Ould Hanana qui était impliqué dans le dossier des Fourssanes aussi venu présenter ses Lettres de créance en sa qualité d’ambassadeur au Niger non résident et lui accueillir la délégation du Mali conduite par Diocoudou Traore Président de l’assemblée du Mali du temps ,je pense …
Plus tard le Président ATT du Mali sera débarqué et D.Traoré reviendra au Niger quelques jours en réfugié à l’hôtel Gaweye et finira par être le Président de la transition au Mali …
Plus tard aussi le père de Chavii sera décédé et lui et sa famille seront privés par notre ambassade de Dakar de visa et donc privé d’assister aux condoléances de son père en Mauritanie …
Arrivé au bureau j’ai rendu compte de tout ce qui s’est passé entre moi et les avocats de Chavii et bien sûr entre moi et Mr le Conseiller particulier de Blaise Compaore Mr Imam Chavii…
La vie continue…
Presque 10 bonnes années après je ne peux que me réjouir d’apprendre que Mr Chavii est en fin libre de rentrer dans son pays parce que gracié par Mr Ghazouany…
En réalité même si le dossier de Bouamattou et Chavii était pertinent,rien ne peut aussi justifier la chasse à des hommes qui ont su s’imposer ailleurs …
Milles mercis donc au Président Ghazouany pour avoir mis fin à une cavale qui n’a fait que trop durer !
Le Président Macky Sall du Sénégal et ami de Chavii n’a-t-il pas un peu mis son poids dans ce dossier ne serait ce que pour le booster positivement en encourageant Ghazouany à tout éponger ? Les jours et heures à venir nous edifieront aussi sur ce grand dossier auquel Aziz tenait beaucoup…
A suivre…

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire