Le directeur de « Kenz Mining  » salue la levée de l’interdiction de construire une usine à Chami et s’étonne du comportement des parlementaires

الرئيس المدير العام لشركة كنز للتعدين الحسين ولد محمد عباسLe président-directeur général de la société  Kenz Mining , Houssein Ould Mohamed Abbas, a salué la décision des autorités de lever l’interdiction de construction de l’usine de son entreprise dans la ville deChami,.

Il a exprimé sa surprise,devant la fausse interpretation par les parlementaires , des résultats de la réunion tenue par le Hakem de Chami , avec les élus, afin de les informer de la décision.

Ould Mohamed Abbas a appelé ,dans un communiqué, les citoyens à rester  vigilants sur ce qu’il a décrit comme les campagnes de  désinformation déliberée, la déformation des faits et la perturbation du climat d’investissement dans le pays.

Il considére que les informations  diffusées  sont loin des faits et de la vérité. , déclarant que  certains individus  ,par  intérêt personnel étroit , manipulent intentionnellement ces informations , malgré leurs responsabilités morales, les conséquences graves qu’elles engendrent ,  l’atteinte à l’image du pays, l’obstruction devant d’importants investissements.

Ould Mohamed Abbas a accusé les députés Lemrabott Ould al-Tanji et Mohamed Ould Aya d’avoir tenté de déformer l’objet  de la réunion que leHakem  a tenue, et d’avoir induit l’opinion publique en erreur sur son contenu.

Il a indiqué que l’objectif principal de la réunion est  d’inviter les élus de Chami  en particulier, à respecter les décisions des autorités supérieures et  ne pas créer d’obstacles entravant les investissements, mais aussi ,  pour  les informer officiellement de la décision de lever l’interdiction de construire l’usine de l’entreprise à Chami.

Ould Mohamed Abbas a souligné que le député Ould Aya n’avait pas été initialement invité à la réunion, ajoutant que les deux parlementaires ont délibérément trompé l’opinion publique ,en affirmant que la réunion était consacrée à discuter du déplacement de l’usine de son lieu intial.

Il a ajouté que ce dont ils ont parlé est complètement faux. Tout comme la réunion n’a jamais eu lieu pour cette raison et n’avait pas comme ordre du jour ce sujet.

Ould Mohamed Abbas a estimé que le plus étrange est l’affirmation de ces députés ,selon laquelle ils étaient les initiateurs de la tenue de la  réunion ou qu’elle s’est tenue chez l’un d’eux.

Il a ajouté que la vérité est que la réunion a eu lieu dans le bâtiment de la Moughataa , à l’aimable invitation du Hakem ,  dans le but d’ informer les élus de Chami de la levée de l’interdiction et  de les inviter à prendre leur  responsabilité et à jouer leur  rôle en appelant au respect des décisions de l’État et à la protection des investissements.

Ould Mohamed Abbas a invité les parlementaires à montrer ce qu’il a qualifié d’ « honnêteté envers les citoyens et non de les tromper », et les a invités à répondre à la demande des autorités de respecter la loi  et de ne pas faire obstacle à la mise en œuvre des décisions officielles rendues par l’État.
Surtout que la décision de réaliser le projet « Kenz Mining  » à Chami, n’a été adopté , qu’après une recherche approfondie qui a duré près de 6 mois, au cours de laquelle, les autorités ont conclu que l’usine de l’entreprise ne présente aucun danger et qu’elle répond à toutes les normes et conditions requises.
Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/23279
Traduit par adrar.info

 

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire