Après une campagne médiatique acharnée .. Les Affaires islamiques perdent le dossier,pelerinage , Hajj .. (Détails)

Le gouvernement mauritanien a décidé de retirer le dossierHajj ,  pèlerinage, du ministère des Affaires islamiques, aprés  la sortie du gouvernement de l’ancien ministre, Ahmed Ould Ehel Daoud,  décrit comme le meilleur ministre pour la gestion du dossier ,au cours des dernières décennies.

Le gouvernement a décidé, après « le tollé récent du milliard »  , le ressentiment  des agences de pèlerinage et des hommes d’affaires, de retirer le dossier Hajj ,du ministére de l’orientation islamique, pour le confier   à un comité mixte qui comprend plus d’un secteur gouvernemental.

La gestion  hajj n’a plus était ce qu’elle  fut, aprés le  départ à la retraite  de l » ancien manager, Mohamed El Mokhtar Ould M’Sayid, , qui  gérait  le dossier aux côtés de son ancien ministre, avec une certaine fluidité au cours des cinq dernières années.

Le comité est présidé par le conseiller du Premier ministre chargé des affaires islamiques, Ahmed Salem Ould Mayabé. Il  comprend  des représentants des ministères des Affaires islamiques, du Tourisme et du Commerce, en plus d’un représentant de l’Union des Employeurs.Il travaille en étroite collaboration avec les autorités de sécurité et le ministère des Transports.

Les partisans de l’actuel ministre, Dah Ould Sidi Ould Omar  Taleb, disent qu’il a été soumis à une campagne médiatique injuste par certains des lobbies du Hajj ces dernières semaines. Laquelle campagne  proclame que le dit ministre  a  établi un accord avec  un homme d’affaires mauritanien résidant au Royaume d’Arabie saoudite,  violant  ainsi les textes  des finances publiques en Mauritanie.

 

Source : http://zahraa.mr/node/22703

Traduit par adrar.info

 

 

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire